fbpx

7 étapes pour créer un portfolio en ligne créatif qui déchire

dans-ta-pub-portfolio-creation-design-site-3

Lorsqu’on travaille dans un domaine créatif comme la publicité, le graphisme ou le design, il est essentiel de créer un portfolio en ligne. Cela permet de présenter ses projets et de, pourquoi pas, convaincre des clients de travailler avec vous.

Un portfolio en ligne, c’est un peu votre passeport de créatif. Il représente votre identité, vous le partagez à vos clients, collègues et doit montrer, en un coup d’œil, qui vous êtes.

Pour mener à bien cette mission, il existe plusieurs moyens de le faire. Vous pouvez créer un site en utilisant Webflow, ou simplement partager vos créations sur Instagram comme peuvent le faire les tatoueurs par exemple.

Nous allons voir si dessous différents conseils et règles à respecter pour créer le portfolio le plus créatif possible… et qui vous correspond !

1. Définir les objectifs de votre portfolio

Comme tout projet, il est essentiel de savoir pourquoi vous souhaitez créer un portfolio en ligne. Pour cela, vous pouvez simplement vous demander “est-ce que c’est pour” :

  • Développer votre présence en ligne
  • Créer un personnal branding
  • Créer une communauté
  • Trouver de nouveaux clients
  • Vous faire recruter par un employeur
  • Développer votre business

Selon votre objectif, votre portfolio devrait prendre une forme différente. En effet, vous n’allez pas utiliser les mêmes supports si vous devez développer votre business ou vous faire recruter par un employeur.

Comme vous n’allez pas utiliser le même copywriting si vous devez créer une communauté ou trouver des clients.

Vous avez compris l’idée : créer un bon book en ligne, ce n’est pas juste créer un site ou un compte Instagram et balancer ses meilleurs projets. Il faut qu’il y ait un but concret et défini… et votre portfolio va vous aider à atteindre cet objectif.

2. Choisir le support idéal

On pense souvent qu’un portfolio doit être un site internet qui présente, case par case, vos différents projets. Même si c’est le cas le plus répandu, ce n’est pas nécessaire vers ce choix que vous devez vous diriger… surtout si vous avez un objectif clair pour vous faire connaître par exemple.

Créer un site internet

C’est le support le plus répandu et c’est celui que je vous recommande de faire, peu importe votre objectif. Simplement car vous allez pouvoir le modeler à votre guise, vendre des prestations directement dessus, etc.

Pour cela, je vous conseille d’utiliser Webflow qui est un outil que j’utilise particulièrement pour mes projets sur le web. Il vous permet de créer un book créatif facilement, notamment grâce aux centaines de templates disponibles.

Créer un compte Instagram dédié

C’est un support qui est très populaire et répandu chez les créatifs indépendants & artistes. En effet, un compte Instagram permet de présenter son travail, mais aussi et surtout de trouver de nouveaux clients grâce à sa communauté.

Pour cela il est nécessaire de publier du contenu régulièrement et d’interagir avec son audience. C’est une pratique très répandue chez les tatoueurs par exemple ou les photographes.

Créer un PDF et l’uploader en ligne

Certainement le support le plus simple à mettre en place et le moins couteux. Il suffit de présenter vos différents projets dans une présentation Keynote ou Powerpoint et de le mettre en ligne sur un drive.

Ensuite c’est plutôt simple pour le partager : il suffit de partager le lien du drive (en pensant bien à activer la lecture pour les visiteurs). Attention cependant, ce support n’est pas le plus créatif et risque de ne pas mettre bien en valeur vos différents atouts !

Faire une vidéo / showreel

Ici, ce support s’adresse évidemment aux personnes qui évoluent dans un métier dans l’audiovisuel. Quoiqu’il est possible de faire une belle vidéo de présentation même si vous travaillez dans un autre domaine.

Il faut évidemment maitriser le sujet pour créer un support de ce type, et cela demande beaucoup de travail. Je vous conseille de le faire uniquement s’il y a une vraie valeur ajoutée et si vous savez où vous allez pouvoir la diffuser (sur LinkedIn ou Instagram par exemple).

3. Faire un travail de veille pour s’inspirer

Vous le savez certainement, la veille est le nerf de la guerre lorsqu’il s’agit de monter un projet. Cela va vous permettre de voir ce qui se fait de mieux dans le secteur et vous donner des idées pour votre propre portfolio.

Pour cela, rien de plus simple. Il suffit d’aller sur des sites spécialisés comme ici sur Dribbble et de parcourir les différents books. Vous allez pouvoir piocher des idées par-ci par-là et confectionner votre propre portfolio.

Vous pouvez aussi utiliser des templates déjà tout prêts comme le propose Webflow par exemple. C’est assez pratique si vous souhaitez gagner du temps et partir d’une bonne base pour votre site.

4. Définir une charte graphique pour son portfolio

Je ne vous apprends rien si je vous dis que le branding et la charte graphique sont des éléments essentiels, surtout pour un portfolio. Avoir une identité visuelle forte permet aux visiteurs de se projeter dans votre univers et de comprendre, en un coup d’œil, à qui ils ont à faire.

Pour cela, vous pouvez définir :

  • 2-3 couleurs
  • 1-2 typographies
  • Définir la tonalité
    • Est-ce que votre portfolio a un copywriting plutôt humoristique ? Sérieux ? Piquant ?
  • Des éléments graphiques
    • Pour identifier plus facilement votre book et lui donner une âme personnalisée
  • UX design si vous créez un site internet
    • Et améliorer l’expérience des visiteurs (en ajoutant des animations au passage de la souris par exemple)

5. Préparer le contenu de son portfolio

Ici, ce sera surtout à vous de faire le job ! Vous l’aurez compris, l’idée est de choisir les projets que vous souhaitez mettre en avant et que vos (futurs) clients doivent absolument voir.

Je vous invite également à présenter des projets différents qui montrent toute l’étendue de vos compétences. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de montrer les travaux les plus “whaou”, mais ceux qui montrent vos compétences dans différents domaines.

Vous devez aussi et surtout mettre en avant le copywriting dans la présentation de vos projets. Expliquez en une phrase de quoi il s’agit et développez ensuite dans un petit paragraphe.

Un point essentiel est aussi de donner un accès rapide à votre présentation et à votre contact. Il n’y a rien de plus frustrant pour un visiteur de découvrir une liste de projet sans savoir à qui on a affaire (ou devoir cliquer 3 fois pour le découvrir).

Vous devez faciliter la prise de contact, alors mettez cela en avant !

6. Design, performances & analytics

Ce point est ici pour vous rappeler de faire attention à la partie technique de votre portfolio. J’ai vu de nombreux book en ligne qui mettaient beaucoup de temps à charger ou qui avaient quelques bugs.

Un portfolio en ligne doit respecter les mêmes règles que n’importe quel site : rapide, fluide et bien optimisé.

À l’heure du tout mobile, il est également vital de développer une version responsive pour son site. Au risque de me répéter, Webflow fait cela très bien et propose cette fonctionnalité en native pour tous les sites.

Ensuite, vous pouvez analyser vos différentes pages pour voir où vos visiteurs clics et où ils quittent votre site. C’est un travail plus technique, mais qui peut être intéressant à faire.

7. Faire vivre votre portfolio et le mettre à jour

Il y a une erreur que beaucoup de créatifs font : ils créent leur portfolio et… voilà. Ils s’arrêtent là. Ils ne le mettent pas à jour ou ne le font pas vivre. C’est une grosse erreur car, comme je le disais dans l’introduction, votre book est votre passeport. Il faut donc en prendre soin et le rendre vivant.

Pour cela vous plusieurs solutions s’offrent à vous :

Créer du contenu sur les réseaux sociaux

C’est une solution que j’affectionne particulièrement, car elle permet de développer son personnal branding tout en étant un bon canal d’acquisition. Vous pouvez créer un compte Instagram, Twitter ou LinkedIn et partager du contenu sur votre domaine.

Cela permettra de vous placer en tant qu’expert sur votre sujet et vos clients seront plus enclin à vous faire confiance.

Créer un blog

En parallèle de votre portfolio, vous pouvez aussi créer un blog et rédiger des articles sur votre thématique. Cela permettra de référencer votre portfolio sur Google et, encore une fois, être un bon canal d’acquisition.

Créer des produits digitaux dans votre domaine

C’est par exemple ce que je fais sur Dans Ta Pub avec les kits créatifs. En tant que Creative Social Media Manager, j’ai créé des produits digitaux pour aider les marques et les créatifs à créer du contenu sur les réseaux sociaux.

Ainsi, je propose mon expérience dans le domaine grâce à d’autres supports. Vous pouvez aussi faire cela dans votre domaine, cela renforcera votre crédibilité !

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Abonnez-vous à nos
emails privés 💌
et recevez 50+ hacks pour booster
votre Instagram en cadeau !
🎁 Cadeau 🎁
50+ hacks pour booster son Instagram
en vous abonnant à nos emails privés