fbpx

Les 9 tendances social media à suivre pour 2020

social media trends 2020

Le domaine des réseaux sociaux est un milieu qui évolue très vite. D’une année à l’autre, de nouveaux outils et fonctionnalités viennent bousculer les habitudes des internautes. Des tendances peuvent ainsi émerger très vites, et nous allons le voir ici.

C’est pourquoi il est important, lorsqu’on travaille dans le milieu du social media, de se tenir régulièrement informé des nouveaux outils disponibles. Avec la forte concurrence dans ce secteur (Instagram VS Snapchat VS TikTok pour ne citer que ça), les entreprises innovent semaines après semaines pour continuellement dynamiser leur réseau. Parfois ce sont de simples modifications (changement des icônes Facebook par exemple) ou des restructurations plus profondes qui peuvent bouleverser les utilisations (comme les changements d’algorithme).

Il suffit de voir notre rapport à Facebook qui a complètement évolué en quelques années (les groupes et évènements en première ligne avec les vidéos divertissantes) ou encore l’utilisation que nous faisons d’Instagram (notamment avec les stories).

En clair, les médias sociaux évoluent rapidement, et c’est pourquoi nous allons vous présenter les tendances émergeantes à suivre et à mettre en place pour cette année 2020.

1. L’essor des communautés privées

Comme je vous le disais dans l’introduction, les groupes Facebook sont mis de plus en plus en avant par la plateforme. On pense notamment au changement de l’algorithme du feed qui les fait apparaître plus régulièrement, mais également à des changement plus visibles, comme la suppression du mode “secret”. Rendant ainsi tous les groupes “accessibles” (ou du moins visibles).

Facebook a aussi considérablement amélioré les possibilités de création et de modération des groupes. Il est possible de créer des règles de conduite, de poser des questions avant d’intégrer un nouveau membre, de publier dans un groupe en tant que pages, etc. Autant de fonctionnalités qui ne peuvent que pousser les marques et les social media manager à investir dans les communautés privées. Un groupe Facebook est devenu en quelque sorte un réseau social dans un réseau social, que vous pouvez gérer vous même.

On remarque également qu’Instagram propose aussi de plus en plus de fonctionnalités qui se rapprochent de ce concept. On pense notamment aux stories disponibles uniquement pour ses amis proches, le sticker qui permet de rejoindre un chat privé, etc.

Cette tendance permet donc de créer un contact plus privilégié entre des internautes qui ont les mêmes centres d’intérêt.  Un point à intégrer dans vos prochaines stratégies !

2. Social Media, yes, but without anxiety

Des études prouvent de plus en plus que les réseaux sociaux sont les causes de troubles de l’anxiété chez les utilisateurs. En effet, se faire constamment submerger par “la vie parfaite” de ses amis et des influenceurs a forcément des conséquences. Pour cela, les réseaux sociaux travaillent pour tenter d’endiguer ce phénomène qui ne peut que leur nuire sur le long terme.

Instagram a notamment décidé de supprimer son compteur de likes, pour réduire l’anxiété que génère la course aux likes chez certains internautes. La plateforme a également supprimé son onglet “Activité” pour en finir avec le stalking de l’activité de ses amis.

Autant de changements qui montrent qu’il y a une véritable tendance de l’anxiété sur les plateformes sociales, comme le prouve le graphique ci-dessous.

3. La vidéo, toujours maître du content

Ce n’est pas véritablement une tendance 2020, mais c’est plutôt la tendance de la décennie. Du coup, on était quand même obligé de la mettre dans la liste. En effet, le format vidéo a littéralement explosé sur les réseaux sociaux, à tel point que la plus part des plateformes ne partagent presque plus que ça aujourd’hui. Même Instagram, qui était plutôt réticent au début, s’est laissé happer par la vidéo en créant notamment la lecture automatique dans le feed “Explorer”.

Et on ne parle évidemment pas de TikTok, l’OVNI des plateformes sociales qui a émergé en seulement 2-3 ans et qui comptabilise pas moins de 1,5 milliard d’utilisateurs. Preuve irréfutable qu’il y a une très forte demande des internautes sur ce segment. Difficile pourtant pour les autres réseaux de s’aligner sur l’offre de TikTok qui reste un réseau social avec un fonctionnement spécifique (même si Instagram reprend quelques fonctionnalités dans ses formats stories).

En clair, pour ce qui est de la création de contenu, la vidéo reste un must have pour communiquer sur les réseaux sociaux. Son seul point faible ? La production qui peut prendre du temps et donc en freiner plus d’un !

4. Les nouveaux formats dynamiques pour le shopping

Réseau social rime de plus en plus des marketplace. Il est aujourd’hui ultra simple d’acheter ou vendre sur les réseaux sociaux. Les plateformes proposent en effet des nouveaux formats pour les utilisateurs (marketplace sur Facebook, etc.) mais également et surtout des formats publicitaires pour les marques.

Parmi ceux-ci, on notera par exemple la fameuse fonctionnalité “Shopping” sur Instagram qui permet d’acheter presque directement depuis la photo d’un compte. Ou encore les Facebook Ads qui intègrent le prix, la livraison on même une vidéo. Très pratique si vous gérez une marque e-commerce !

5. Les micro/nano-influenceurs

On parle souvent d’influenceurs, mais connaissez vous les micro ou nano-influenceurs ? Ces personnes qui ont entre 1000 et 5000 abonnés sont la nouvelle coqueluche des marques. Plus authentiques, plus facile à briefer et moins cher que leurs “grands frères” influenceurs, ils sont de plus en plus au coeur des stratégies.

Créer une relation avec un micro ou nano-influenceur est plus bénéfique pour une marque, car le lien avec leur communauté est généralement plus fort et authentique. La où les gros influenceurs vont surtout chercher les likes et les nombreux partenariat avec les marques, les micro / nano-influenceurs sont plus susceptibles de rester fidèle à leur partenariat, faisant ainsi d’eux de véritables ambassadeurs.

6. Les influenceurs passés à la loupe

Les récents scandales de faux abonnés, achats de likes et de vues ont rendu les marques un peu frileuses (et elles ont raison !). Avec la popularité grandissante du marketing d’influence, les entreprises ont besoin de se rassurer sur la véracité des influenceurs et recherchent des métriques pour calculer leur honnêteté.

C’est également cette tendance qui fait que les marques s’orientent davantage vers les micro et nano-influenceur, beaucoup moins sujet à ce type de problème.

7. Les stories, le format qui ne cesse d’exploser

On ne vous apprend rien si on vous dit que les stories ont presque révolutionné notre manière de consommer les réseaux sociaux (sauf sur Facebook…). Comme on vous le disait un peu plus haut, la vidéo a complètement redessiné le paysage social media. Et les stories permettent à n’importe qui (marques, influenceurs, contact) de créer du contenu vidéo ultra facilement. C’est un format beaucoup plus agile, et son aspect éphémère permet de casser certaines barrières.

Dernièrement, c’est même Spotify qui test un nouveau format de stories pour les artistes. Leur permettant ainsi de rester en contact plus facilement avec leurs fans.

Instagram innove constamment sur son format phare. Elle propose souvent de nouveaux stickers, de nouveaux GIFs, sans parler des filtres, évidemment.

8. L’audience au coeur de la création de contenu

La communication top down (une marque qui parle à son audience sans véritable échange) n’est plus sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, il est capital de placer sa communauté au coeur de sa stratégie et de leur donner la parole.

Si des marques le font déjà très bien (notamment Burger King France qui partage les photos des repas de ses clients), la tendance du “regram” et de la création de contenu communautaire est loin d’avoir dit son dernier mot. En effet, dans un monde où l’authenticité et la crédibilité client est devenue ultra importante, il est nécessaire pour les marques de pousser davantage le contenu créé par ses fans (qu’on appelle d’ailleurs UGC pour User Generated Content).

9. Un service client toujours plus poussé

Si les réseaux sociaux sont loin d’être le canal privilégié des marques pour leur service client (voir le graphique ci-dessous), ils progressent pourtant face aux autres moyens de communications depuis quelques années, notamment grâce à l’innovation et à la mise en place de certains outils.

En effet, les plateformes comme Facebook et Instagram proposent de plus en plus de fonctionnalités pour aider les marques a être plus efficace dans leur relation client. On pense notamment à la création des bots sur Messenger pour répondre automatiquement aux clients. Au “Messenger Connect” qui permet de connecter un service de marque au Messenger de Facebook. Ou encore plus récemment, Instagram qui propose aux comptes business de pouvoir répondre aux Direct Messages directement depuis un ordinateur.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés