À la base, Instagram a été conçu pour permettre aux internautes de partager leurs photos de vacances, leurs selfies, avec souvent de nombreux filtres. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, on ne consomme plus du tout Instagram comme on pouvait le consommer il y a encore quelques mois ou années. Avant, on scrollait le feed pour découvrir les photos de vacances de nos amis ou pour liker les selfies des stars. Sauf que maintenant, les règles du jeu ont changé et d’autres tendances de consommation du réseau social ont émergé. Et parmi cette nouvelle tendance, il y a évidemment les mèmes.

Inutile de vous refaire un cours d’histoire sur ce qu’est un mème, tout le monde aujourd’hui sait ce que c’est. Par contre, on sait moins pourquoi est-ce qu’ils cartonnent sur Instagram, réseau social conçut pour partager de belles photos léchées et retouchées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

1. Du contenu divertissant et extrêmement viral

Le nerf de la guerre sur les réseaux sociaux, c’est d’apporter une plus value aux internautes. Si le contenu est trop top down, personne se s’intéressera à vous. Ce qu’il faut, c’est du contenu qui étonne, qui divertisse et dans lequel on puisse facilement s’identifier, rêver. Et les mèmes cochent toutes ces cases. Ils sont drôles, reprennent des situations que nous connaissons tous et permettent d’être facilement partageable à nos amis.

Pourquoi ? Car tout le monde se reconnait dans les situations que traitent les mèmes. Ils génèrent de la nostalgie, nous rappellent des moments que l’on a vécu ou que l’on est entrain de vivre. Et ça, l’identification dans une situation donnée, c’est ce qui en fait sa principale réussite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

2. Du contenu rapide et facile à consommer

La force principale des mèmes, c’est évidemment sa facilité et sa rapidité de consommation. On ne parle pas ici d’un post complexe qui nécessite du temps aux internautes, comme une vidéo, une « énigme » à résoudre ou encore un genre de quiz relou sur lequel on n’a pas le temps de s’arrêter. Un mème, c’est une légende et une photo. Point. C’est clair net et précis. Le format ne requiert aucun effort de la part de l’internaute pour capter le message, et c’est ce qui en fait sa force.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

3. Le feed Instagram se prête à cette consommation

Contrairement à Facebook ou Twitter, Instagram possède un feed très simple dans lequel on ne trouve qu’une seule chose : des visuels. Pas de fioritures comme des évènements, des liens d’articles, ou des vidéos trop longues. Ici, on peut scroller facilement et consommer le contenu comme on pouvait le faire sur 9gag par exemple.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

4. Instagram est un réseau social de jeunes

Et les mèmes, ce sont les jeunes qui en raffolent le plus. Ce sont eux qui passent le plus de temps sur les réseaux sociaux et sont totalement au courant des tendances. C’est eux qui partagent le plus de mèmes et font grandir cette tendance sur le réseau social. Lorsqu’ils se connectent sur Instagram, ils veulent passer un bon moment, scroller en découvrant de nouvelles choses, de nouvelles blagues qu’ils vont pouvoir partager à leurs amis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

5. Les mèmes touchent tout le monde

Contrairement à un compte Instagram dédié à la beauté ou aux voyages, les comptes de mèmes parlent à tout le monde. Que l’on soit une fille, un garçon, adepte de hardrock ou de rap, on se retrouve tous dans les situations que les mèmes présentent. Les comptes de mèmes ne sont pas des comptes de niches et ratissent au contraire, très large.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans Ta Pub (@danstapub) le

Pour conclure, on peut dire que cette tendance plus qu’émergente (car elle existe depuis déjà quelques années) est une véritable opportunité pour les marques. Il est important de comprendre la problématique des internautes et de comprendre leur attentes sur les réseaux sociaux. La communication des marques comme on pouvait le voir en 2013 (comme Oasis à l’époque par exemple), ne fonctionne plus en 2018. Aujourd’hui, il est cruciale de comprendre les internautes et de les divertir à travers le prisme de sa marque. Exit donc les prises de paroles top down, les users cherchent du contenu malin, innovant et facilement partageable avec leurs amis. Et les mèmes sont la réponse parfaite à cette problématique.

D’ailleurs, n’hésitez pas à nous suivre sur Instagram : www.instagram.com/danstapub