fbpx

Jules s’en va combattre les préjugés masculins dans un nouveau film puissant

Screenshot 2020-11-04 at 15.39.16

Depuis quelques années, on observe une réelle prise de conscience sociale concernant les préjugés, à tous les niveaux : salariales, économiques, sociétales… Et les marques ont elles aussi leur rôle à jouer. Déjà d’un point de vue communicationnel, pour adopter un discours en adéquation avec leur époque, mais surtout en termes de valeur réelle de marque.

Aujourd’hui, c’est Jules qui nous régale avec un nouveau film puissant imaginé par l’agence Air Brussels. En effet, pour aligner son positionnement et montrer ô combien la marque comprend les hommes en 2020, Jules a souhaité combattre les préjugés… sur les hommes. Car oui, les hommes aussi font face à des clichés qui peuvent peser sur leurs épaules tout au long de leur vie : être fort, virile, grand, ne pas pleurer…

Le film dévoile ainsi, à travers plusieurs scènes, des stéréotypes dont les hommes sont victimes tout au long de leur vie. La force du message réside notamment dans le fait que les différents clichés sont présentés avec des références “pop-culture”. Des comparaisons que la cible de Jules connaît parfaitement (typiquement le meme Distracted Boyfriend est un bon exemple). La musique, le montage et le traité permettent d’appuyer le propos et nous font passer un bon moment.

Des stéréotypes que l’on essaye de déconstruire aujourd’hui. Dans ce “combat”, les marques ont un rôle important à jouer, mais pas n’importe comment. En effet, Gillette s’était déjà brulé les ailes en allant un peu trop loin dans le concept, allant jusqu’à tacler les hommes d’être “trop comme ci ou trop comme ça”. Une erreur de communication fatale qui aura coûté de nombreux boycott à la marque.

De son côté, Jules frappe juste avec ce film manifeste qui vient assoir son nouveau positionnement, incarné par une nouvelle signature : “Men In Progress”. L’objectif et le discours de la marque sont donc tout trouvés, grâce notamment avec un alignement de son offre sur des produits plus actuels (T-Shirt BIO, Jean recyclé…). Le tout sonne donc juste et la marque évite avec brio la position du donneur de leçons, comme avait pu le faire maladroitement Gillette.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés