La publicité adore et se doit de surfer sur les tendances pour communiquer. Cette règle est également valable pour la Coupe du Monde du Brésil, mais à quel point ?

Ça y est, la Coupe du Monde 2014 est lancé ! Avec le premier match qui opposa le Brésil à la Croatie, nous avons également eu l’honneur de découvrir un festival de publicité assez innovantes ces derniers mois, avec notamment la très bonne campagne Risk Everything de Nike qui a su générer un impact énorme.

Mais, parce qu’il y a toujours un mais, il y a des publicités qui sont forcément moins « Wouah ». Le problème, c’est que tout le monde essaye de communiquer à sa sauce pour la Coupe du Monde, en essayant de trouver le moindre petit filon créatif pour participer à l’aventure. On retiendra essentiellement la publicité Renault Clio et son « French Täouch ».

Alors déjà, j’aimerai comprendre le rapport entre le concept du French Touch (qui est une bonne idée pour contrer toutes ces publicités de voitures allemandes que je ne peux plus voir) et la culture brésilienne. Je pense qu’à un moment donner, il faut choisir, mais qu’il ne faut pas mélanger 2 concepts créatifs.

Ensuite, il y a les marques qui lancent des dispositifs pour surfer sur cette tendance de la Coupe du Monde, en détournant la culture du brésil. L’exemple le plus flagrant est celui d’Oranginao.

La marque de boisson gazeuse a décidé de jouer sur les jeux de mots (« On veut une campagne à la Oasis vous voyez ? ») en modifiant son spot TV « Restez Vivant » pour y rajouter l’accent brésilien. Pourquoi ? Quel est le but de rajouter cet accent brésilien, à part dire « Coucou, nous aussi on sait que la Coupe du Monde arrive et on veut communiquer dessus ».

En plus, il y a un problème au niveau de la communication chez Orangina. D’un côté, on joue sur l’accent brésilien avec Oranginäo, et de l’autre, on lance le hashtag #DejaMarreDuFoot avec Orangina Miss O. Pour cette dernière op, je ne crois pas que ce soit la solution d’essayer de fédérer les personnes qui n’aiment pas le foot, car la Coupe du Monde réunie beaucoup de monde et qu’il est dommage de jouer sur du négatif.

De plus, la campagne #DejaMarreDuFoot cible principalement les femmes sur Twitter (Ok le Miss O est destiné principalement pour mesdames), mais elles n’ont donc pas le droit d’aimer le foot ? Je suis peut-être un poil parano mais je trouve ça un peu bizarre de la part d’Orangina.

La cerise sur le gâteau : Oranginao est partenaire de KFC pendant la Coupe du Monde…

dans-ta-pub-orangina-coupe-du-monde-bresil-publicité-1

kfc-verre-orangina-offert

Ce sont principalement ces 2 exemples qui me sont venus à l’esprit, mais si vous en avez d’autre, n’hésitez pas à les partager. Je les rajouterai dans l’article.