Pour continuer son combat contre l’utilisation du téléphone au volant, Volkswagen a imaginé un produit très spécial : des coques créées à partir de voitures endommagées.

On ne le répète jamais assez mais il est évidemment dangereux et interdit d’utiliser son téléphone au volant. Si ça fait un moment que cette règle existe en France, c’est illégal depuis seulement 2 mois en Suède. Et pour insister sur cette nouvelle loi et montrer son implication sur notre sécurité, Volkswagen a eu une idée qui… tue (ou pas).

Quel meilleur moyen de sensibiliser à l’utilisation du téléphone au volant qu’en imaginant des coques elles aussi accidentées par des voitures. C’est en collaboration avec l’artiste Lennart Wintermyr que l’agence DDB a pu créer 153 de ces coques qui seront vendues au profit de l’association suédoise Trafikskadefonden qui accompagne les personnes victimes d’accidents. Une belle idée de sensibilisation qui a le mérite de ne pas jouer sur la corde du « choc » mais plutôt sur celle de la prise de conscience.