fbpx

Surfrider crée une glace noire pour lutter contre l’exploitation pétrolière en mer 🌊🍦

dansta-pub-surfrider-foundation-glace-noire

En Australie, l’association Surfrider Foundation et la marque de glace locale Pepita’s ont imaginé une glace un peu spéciale pour lutter contre l’exploitation sous marine de pétrole et de gaz.

En effet, la nouvelle PEP11 (Petroleum Exploitation Permit 11) autorise désormais l’exploration et l’extraction de gaz et de pétrole en mer a seulement 5,5km des côtes longeant Sydney jusqu’au Newcastle (100km de cotes) et englobant 4500km2 d’ocean. Une actualité qui a évidemment fait bondir les associations de protection des océans et de la faune, comme Surfrider Foundation.

L’agence All Good Collective a donc décidé de jouer de sa créativité pour créer un partenariat unique entre Pepita’s et Surfrider en créant, vous l’aurez compris, une glace noire. L’idée est de sensibiliser aux risques de cette nouvelle exploitation sur le littorale et de porter un message fort.

“L’exploitation offshore pour des énergies fossiles va impacter tout l’écosystème marin, notre environnement et même notre business. Vous viendriez savourer une glace sur une plage souillée de tâches de pétrole et une mer polluée ? Nous non.” disent Mélanie, Elliott & Theo de chez Pepita’s.

“On associe toujours le goût à la couleur quand on choisi une glace. On a voulu interpeller les gens en cassant cette association. Une glace noire c’est un choc visuel. Ça fait parler, réagir et ca donne un aspect très visuel sur le risque d’une telle exploitation. Bien entendu Pepita’s a travaillé le goût et la texture des glaces avec des ingrédients naturels pour les rendre surprenantes et délicieuses” raconte Max de All Good Collective.

Chaque pot de glace contient par ailleurs un QR Code qui permet de rediriger vers la pétition de Surfrider Foundation. Tous les bénéfices réalisés avec la vente de ces glaces seront également reversés à l’association. Une jolie campagne de défense de l’environnement qui permet d’interpeller facilement les passants, mais également les medias et le gouvernement sur les risques d’une telle mesure.

Rappelons également que l’Australie est placé à la dernière place sur 170 pays membres des Nations Unis en “action to response to climate change”.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Abonnez-vous à nos
emails privés 💌
et recevez 30 outils pour booster votre créativté en cadeau !
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés