fbpx

Instagram Shadow Ban : les 9 techniques à mettre en place pour l’éviter

dans-ta-pub-instagram-shadow-ban-1

Si votre contenu a, d’un coup, beaucoup moins de portée auprès de votre audience ou s’il génère moins d’engagements, c’est très certainement parce que vous êtes victime de “Instagram Shadow Ban”.

Le gros souci avec l’Instagram Shadow Ban, c’est que le réseau social ne vous envoie pas de notification pour vous prévenir que vous l’êtes. D’où son appellation “shadow”. Nous allons donc voir dans cet article comment savoir si on l’est et surtout, quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour ne pas l’être.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’Instagram Shadow Ban ?

Il faut savoir que c’est une pratique utilisée par presque tous les réseaux sociaux. C’est un moyen de “masquer”, ou plutôt de restreindre la portée d’un compte sans le bannir ou le supprimer.

Généralement le shadow ban survient lorsque vous n’avez pas respecté les règles du réseau social, comme spammer les utilisateurs ou publier du contenu inadéquat. Les administrateurs vont alors diminuer la portée de vos publications et donc, engendrer une baisse de votre engagement. Plutôt embêtant n’est-ce pas ?

Le plus compliqué avec l’Instagram Shadow Ban, c’est que vous ne savez généralement pas pourquoi vous l’êtes. Est-ce que c’est un contenu qui n’a pas plus au réseau social ? Ou alors parce que vous avez envoyé trop de DM ? Impossible de le savoir officiellement, même si on peut essayer de faire un diagnostic du compte pour le déterminer.

Penser qu’on est shadow ban alors qu’on ne l’est pas

Comme je l’ai expliqué plus haut, on ne peut pas savoir si on est Instagram Shadow Ban ou pas. Pourtant, ce n’est pas parce que votre reach ou votre engagement baisse que vous êtes forcément shadow ban.

En effet, il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte avant de penser qu’on est forcément “banni dans l’ombre” sur le réseau social.

Par exemple si vous utilisez une stratégie éditoriale depuis des années (qui devient un peu dépassée) et que vous ne suivez pas les tendances globales de la plateforme, vos publications peuvent naturellement atteindre moins de monde.

Peut-être aussi que vous ne publiez pas du contenu assez intéressant ou en engageant pour votre cible. Cela engendre généralement un cercle assez vicieux : vos publications engagent moins 👉 elles sont moins distribuées à vos abonnés 👉 ils s’engagent moins.

Dans tous les cas, il est nécessaire de prendre des mesures préventives pour éviter ce fameux Instagram Shadow Ban.

Les causes de l’Instagram Shadow Ban (et comment les contrer)

Dans cette partie nous allons voir les différentes raisons qui entrainent un Instagram Shadow Ban. Certaines pratiques sont assez évidentes, mais il est essentiel de bien les avoir en tête pour éviter de se faire ghoster.

❌ Payer pour des followers, likes, commentaires, etc.

Si vous êtes un minimum à l’aise avec les réseaux sociaux, vous savez que c’est une pratique à éviter absolument. Même si cela peut paraître frustrant de ne pas faire grossir son compte Instagram aussi rapidement que l’on veut, vous risquez d’empirer la situation et de vous prendre un méchant shadow ban.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Il vaut mieux avoir une petite communauté mais avec des vraies personnes et des vraies interactions. Concentrez-vous à créer des relations authentiques avec vos abonnés. Cela prend du temps, c’est fastidieux, mais si vous êtes rigoureux votre travail paiera.

❌ Utiliser un bot (ou agir comme lui)

Les réseaux sociaux font la guerre aux bots. Mais vous pouvez aussi être considéré comme un bot si vous agissez comme eux : liker plein de contenus d’un coup, copier-coller un commentaire, envoyer des tonnes de DM, etc.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Agir comme un humain, tout simplement ! Laissez des commentaires personnalisés en dessous des publications, adapter vos messages en fonction de la personne avec qui vous interagissez. Ne publiez pas trop rapidement du contenu, etc.

❌ Republier le contenu d’autres comptes

Récemment, Adam Mosseri, le head of Instagram, a expliqué qu’ils allaient prioriser les contenus originaux sur Instagram. Cela veut dire que l’algorithme va repérer facilement les contenus “doublons” sur le réseau et ainsi diminuer la portée des “copies”.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Tout d’abord, et cela va de soi : poster du contenu qui vous appartient vraiment. Et si vous souhaitez “regrammer” le contenu d’un influenceur avec qui vous avez travaillé par exemple, préférez utiliser la fonctionnalité “branded content” qui permet de poster un même contenu sur plusieurs comptes.

❌ Publier du contenu qui ne respecte pas la politique d’Instagram

C’est une évidence, mais parfois on peut publier du contenu “interdit” sans le faire exprès. Par exemple la politique d’Instagram est sévère sur les photos de nues. Du coup si vous avez la malchance de poster une photo avec un but artistique qui est un peu trop “osé”, vous risquez de vous faire shadow ban.

Attention, il existe une différence entre du contenu inapproprié et du contenu qui ne respecte pas la politique d’Instagram. Dans le premier cas, le contenu ne sera pas répertorié dans les onglets Explorer et Hashtag. Dans le second, le contenu sera tout bonnement supprimé et vous risquez de subir des sanctions sur votre compte.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Faire en sorte que tous les contenus que vous publiez respectent, dans un premier temps, la politique d’Instagram. Ensuite si vous souhaitez publier du contenu inapproprié (car ça fait parti de votre ligne éditoriale), faites en sorte de grossir votre audience pour palier au fait que le post ne sera pas répertorié dans les autres onglets.

❌ Spammer un commentaire ou un message privé

C’est typiquement le genre d’erreur qu’on peut faire lorsqu’on cherche à faire grossir son compte. En pensant utiliser une technique de growth hacking, on se tire finalement une balle dans le pied.

En effet, Instagram fait la chasse aux bots et si l’algorithme détecte que vous copiez-collez un texte, vous risquez de très rapidement finir aux oubliettes.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Mettez la personnalisation de vos messages au centre de votre stratégie. Si vous souhaitez répondre aux commentaires sous un de vos posts, personnalisez la réponse. Si vous souhaitez faire de “l’acquisition” en commentant les contenus d’autres comptes, apportez de la valeur avec un commentaire de qualité en rapport avec le contenu.

Et c’est la même logique que vous devez avoir dans vos messages privés.

❌ Utiliser la même liste d’hashtag

Comme le point précédent, c’est une fausse bonne idée. Généralement lorsqu’on commence sur Instagram, on crée une liste de 20-30 hashtags qu’on copie-colle sur chacune de nos publications.

Instagram déteste les contenus répétitifs et cette pratique peut aussi être considéré comme du spam.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Tout simplement varier les hashtags dans vos publications. Vous pouvez par exemple définir plusieurs listes d’hashtags en fonction de vos contenus et les modifier un peu selon vos publications. Ce point est assez important et j’en parle d’ailleurs dans l’Instagram Content Kit que nous avons développé.

❌ Faire du Follow / Unfollow

Plutôt une pratique qui date de 2015, mais qu’il est nécessaire de traiter car encore beaucoup de monde l’utilise. Le principe est de suivre un compte pour lui envoyer une notification pour qu’il s’intéresse à votre compte. Puis de se désabonner quelques jours plus tard.

Encore une fois l’algorithme d’Instagram est très sévère sur ce genre de pratique et va vous considérer très rapidement comme un bot.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Faire grossir son compte de manière organique. N’oubliez jamais que ce qui fera la réussite de votre compte, c’est la valeur que vous apportez à vos abonnés. Pas les petits hacks comme le follow / unfollow.

❌ Ne pas publier pendant plus de 48h

Instagram raffole des utilisateurs qui sont réguliers dans leurs publications. Et pour encourager cela (ou plutôt, les forcer) la plateforme va progressivement diminuer la portée de vos publications si vous ne publiez pas régulièrement.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Instaurer un rythme de publication pour votre compte. Vous n’êtes pas obligé de poster tous les jours dans votre feed, mais essayez d’utiliser les stories par exemple ou au minima de commenter des publications.

❌ Utiliser des hashtags interdits

Au fil des années, Instagram a dressé une liste des hashtags “interdits” sur sa plateforme. Par exemple à l’époque, le hashtag “follow4follow” était utilisé par les utilisateurs pour indiquer qu’ils allaient suivre en retour toutes les personnes qui s’abonnaient.

Comme la plateforme l’explique dans cet article, ces hashtags n’apparaissent pas dans l’onglet Explorer et Hashtags. Cela veut dire que vous pouvez les utiliser, mais qu’il n’est pas possible de faire une recherche dessus. Cela ne plaît évidemment pas à l’algorithme et entrain ainsi un shadow ban de votre contenu.

✅ Ce qu’il faut faire à la place :

Bien vérifier que les hashtags que vous utilisez ne sont pas interdits (en vous rendant sur la page du hashtag). Attention cependant, Instagram met régulièrement à jour cette liste et donc cela ne veut pas dire qu’un hashtag “disponible” aujourd’hui ne sera pas interdit demain.

Conclusion sur l’Instagram Shadow Ban

Vous l’aurez compris dans ces différents points, l’Instagram Shadow Ban résulte surtout de la logique… et de montrer patte blanche. Ça ne sert a rien d’essayer de trouver des petites astuces pour faire grossir votre compte, ce qui marche le mieux sur le réseau social, c’est le contenu de qualité.

Alors il est important de se focaliser sur cette métrique lorsque vous utilisez Instagram. Je ne le répéterai jamais assez, mais l’important est d’apporter de la valeur à vos abonnés (et régulièrement !).

Vous souhaitez aller plus loin ?

J’ai développé sur Dans Ta Pub un outil pour vous permettre de maximiser la réussite de votre compte : l’Instagram Content Kit. Dedans vous y trouverez toutes les bonnes pratiques à respecter pour avoir un compte de qualité ainsi que des idées de contenus à utiliser qui ont déjà fait leurs preuves.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés