fbpx

IKEA : des peluches spéciales pour sensibiliser à la pollution des océans ?

peluches-ikea-pollution-plastique

Le plastique est un véritable fléau pour notre éco-système, et surtout pour nos océans. En effet, 80% des déchets présents dans ces derniers sont d’origines plastiques, ce qui impact fortement la faune et la flore, je ne vous apprends rien.

Depuis quelques années, les consciences se sont heureusement éveillées à propos de notre consommation de plastique. Même si le chemin pour dépolluer la planète et réduire drastiquement notre consommation est encore long, des premiers signes prometteurs commencent à voir le jour. D’ailleurs, les marques n’hésitent pas à multiplier les actions pour sensibiliser les consommateurs (même si on peut parfois croire que ces actions sont intéressées). C’est notamment le cas ici d’IKEA, ou plus précisément de 5 étudiants de l’école de publicité MADS de Moscou, qui ont décidé de détourner les célèbres peluches de la marque.

Cette idée (fictive) appelée “Plastic Surgery” permet ainsi de mettre en lumière les animaux victimes de la pollution dans les océans. Des doudous inspirés de la réalité, étant donné qu’il n’est plus rare de découvrir des animaux emprisonnés dans du plastique. On se souvient par exemple des images choc d’une tortue avec une paille dans le nez, qui avait servi à l’opinion public afin de faire pression sur les restaurateurs pour qu’ils suppriment les pailles de leurs menus.

Pour les étudiants qui ont imaginé cette campagne, cette dernière aurait plusieurs objectifs si elle voyait le jour : sensibiliser les clients à la pollution plastique, récolter des fonds pour nettoyer les océans grâce aux bénéfices récoltés et surtout interpeller IKEA pour qu’ils réduisent leur consommation de plastique. Le seul soucis, c’est encore de savoir si produire des peluches (souvent fabriquées à base de polyester) est une réponse pertinente à la pollution de notre planète. Disons que c’est plutôt une bonne opération de communication.

Malheureusement, comme me l’a fait partager un lecteur dans les commentaires, cette campagne n’est pas originale et a déjà été réalisée en 2015 par un créatif de l’agence SidLee Montréal. L’idée est sensiblement la même : des peluches victimes de la pollution de l’homme. Celle-ci est évidemment mieux exécutée car le budget de l’agence a permis de faire une meilleure production, notamment avec un film dédié que vous pouvez découvrir sur le projet Behance de la campagne.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés