La bibliothèque de New York a lancé, pour la rentrée, une initiative plutôt ingénieuse pour toucher la nouvelle génération, adepte et forte consommatrice de réseaux sociaux.

Rien de nouveau si on vous dit que pour parler aux jeunes, il faut investir là où ils sont : les réseaux sociaux. La New York Public Library l’a bien compris et pour charmer les jeunes et les inciter à lire, quoi de mieux que de leur mettre à disposition des livres, gratuitement, sur leur plateforme favorite.

On retrouve ainsi, en story Highlight sur le compte de la bibliothèque, 3 ouvrages phares : « Alice aux Pays des Merveilles » de Lewis Carroll, « La Métamorphose » de Franz Kafak et « La Séquestrée » de Charlotte Perkins Gilman.

Une idée ingénieuse imaginée par l’agence Mother qui vient éclairer le secteur de la culture et de l’édition sur le digital. Surtout lorsqu’on sait que ce type d’institution est généralement réfractaire à l’évolution vers le digital, qui préfère d’habitude taper sur l’évolution. La NYPL a bien compris les enjeux de ces prochaines années et communique de sorte à se positionner comme référence de la culture, même sur le digital.