Brady Center est une organisation qui lutte activement contre le port d’armes aux États-Unis. Et pour mener une action de sensibilisation contre celles-ci, l’ONG a imaginĂ© une opĂ©ration exceptionnelle.

Pas besoin d’expliquer la dangerositĂ© des armes Ă  feu en circulation, que ce soit aux États-Unis ou ailleurs dans le monde. Pourtant, dans ce pays, le droit du port d’armes est bien ancrĂ©e dans les moeurs et constitue mĂŞme le 2ème amendement du pays, juste après celui sur la libertĂ© personnelle. Et c’est dans ce mĂŞme pays que chaque annĂ©e, plus de 10 000 personnes trouvent la mort Ă  cause des armes.

Il y a donc beaucoup de polĂ©mique autour de ce droit de port d’armes : est-ce une vĂ©ritable question de libertĂ© personnelle que d’avoir ce droit ou faut-il le supprimer de la constitution. La deuxième option semble Ă©videmment ĂŞtre la plus raisonnable.

Avec l’agence The Escape Pod, l’ONG a alors installĂ© façon velib’ une station d’armes automatiques en libre service. Ces fausses armes avaient pour but d’interpeller les passants sur la facilitĂ© d’obtenir une arme aux USA. L’idĂ©e est très smart et permet, en un clin d’oeil, de comprendre les problĂ©matiques majeur et les grosses Ă©tapes qui sont encore Ă  franchir pour faire changer les mentalitĂ©s.