fbpx

Adidas publie 25 paires de seins pour célébrer l’inclusivité de ses produits 💁‍♀️

adidas behind the bras

Avec l’essor du e-commerce, nous avons perdu l’habitude d’essayer les vêtements avant de les acheter. On sait globalement la taille que l’on fait pour les basiques, mais la taille de certains produits est encore difficile à anticiper en ligne…

“Est-ce que ça va m’aller ?”. C’est la question que des millions d’internautes se posent chaque jour avant d’acheter quelque chose sur internet. C’est en partant de cette petite question pas si anodine qu’Adidas a décidé de redesigner 100% de ses soutiens-gorge. Ainsi, 25 nouveaux produits ont vu le jour, avec pour objectif de pouvoir contenter toutes les femmes qui cherchent un accessoire de sport, peu importe leur morphologie.

Et pour prouver cela, la marque allemande a décidé de publier sur les réseaux sociaux 25 paires de seins, représentant ainsi toutes les formes qui correspondent à leurs nouveaux produits. Une initiative originale pour une marque aussi grand public qu’Adidas.

Sur la plateforme à l’oiseau bleu, la nudité est autorisée si elle est partagée à des fins d’art, d’éducation ou médical. Ce qui n’est pas le cas sur Instagram par exemple. C’est pourquoi la marque, pour éviter de se faire supprimer son contenu, a publié la même image, mais avec les tétons floutés. C’est là qu’on peut observer l’absurdité de la politique d’Instagram…

Pour aller un peu plus loin, Adidas a également dévoilé un film testimonial qui explique sa démarche et le pourquoi de l’évolution de sa collection. Concluant ainsi par cette tagline, illustrée dans un volet supplémentaire de sa campagne “Le meilleur moment du sport ne devrait pas être le moment où on enlève son soutien-gorge”.

La marque avance également que 90% des femmes ne portent pas un soutien-gorge adapté à leur morphologie. C’est pourquoi elle a décidé de revoir sa gamme et de lancer cette campagne. Cette dernière n’a d’ailleurs pas reçu que des éloges. Certains détracteurs ont même rappelé à la marque qu’il y avait des enfants sur les réseaux sociaux et que le contenu n’était pas approprié. Adidas s’est défendu en expliquant qu’il était important de “normaliser le corps humain”.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Abonnez-vous à nos
emails privés 💌
et recevez 30 outils pour booster votre créativté en cadeau !
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés