Il y a un constat assez flagrant dans le milieu de la publicité : les jeunes créatifs doivent redoubler de créativité pour postuler à un job.

1

Et si les agences devaient elles aussi être plus créative lors de leurs sessions de recrutement ? C’est l’exemple récent de l’agence Lost Boys Paris (hot shop créative de DigitasLBi) qui m’a poussé à cette réflexion.

La campagne est à la fois simple dans la réalisation et redoutable dans l’idée. Pour vous expliquer rapidement, il s’agit de 5 rébus en emojis qu’il faut résoudre pour obtenir l’adresse email (et pouvoir postuler). Depuis quelques jours, les visuels font le tour des réseaux sociaux et apparaissent même sur Ads Of The World. Ce qui est intéressant d’analyser avec cet exemple, c’est que je suis sûr que beaucoup de gens ne connaissaient pas l’agence avant cette campagne. Du coup leur chance de trouver un candidat qui correspond à leurs attentes s’agrandit.

2 53 4

Bien entendu, la campagne de Lost Boys Paris n’est pas le seul exemple. On se souviendra notamment de FCB Paris et de sa folle campagne de recrutement, de DDB Oslo qui recrute sur Snapchat ou encore de DDB Brussels qui recrute sur Vine (ci-dessous).

Ces exemples nous montrent que de plus en plus d’efforts sont fait du côté des agences pour charmer les futures recrues. D’ailleurs ces dernières n’hésitent pas à dépenser des dizaines voir des centaines d’euros pour postuler de façon créative. Vous voulez un exemple ? Voici le CV Monopoly de Nicolas Garcia.

Ce qui suscite l’interrogation suivante : pourquoi toutes les agences ne recrutent pas de façon créative ?

LES PRINCIPAUX FREINS

Parmi les freins, il y a celui de l’argent et du temps. Évidemment ce sont les principaux obstacles à une campagne de recrutement créative. Mais je pense que pour être qualifié d’agence de publicité, il faut être créatif dans toutes ses prises de paroles, même celles de recrutement.

LES PRINCIPAUX ARGUMENTS

Il ne faut pas que les agences voient la campagne de recrutement comme un gouffre financier inutile. Au contraire, c’est l’occasion de montrer ce que l’agence vaut. Les prétendants seront beaucoup plus enclin à postuler dans une agence qui leur parle de façon créative plutôt que de manière « snob ».

Concrètement, on peut voir une campagne de recrutement créative comme une campagne d’auto-promotion. C’est l’occasion idéale de remplir ces deux objectifs et du coup, d’avoir un impact qualitatif et intelligent. De plus les internautes sont toujours sensibles à ce genre de démarche.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

[mc4wp_form]