Chez Balenciaga (célèbre maison de haute couture française), on doit avoir un petit faible pour les grands magasins IKEA… et surtout leur sac.

Pour 2200$, vous pouvez vous acheter un large sac bleu chez Balenciaga. Chez IKEA, vous pouvez avoir le même pour 0,99$.

C’est le message qu’a voulu faire passer le géant suédois en apprenant la sortie d’un tout nouveau sac Balenciaga ressemblant étrangement à un autre. L’agence partenaire d’IKEA, Acne, a alors imaginé un print qui explique comment reconnaitre un vrai sac IKEA face à un faux. Habile métaphore lorsqu’on sait que ce sont généralement les marques de luxe qui clament l’inverse.

Le print explique :

Comment identifier un original sac Ikea Frakta :
1) Secouez le. S’il fait du bruit et grince un peu, c’est un vrai sac.
2) Multifonctionnel. Il peut transporter des équipements de sport, des briques et même de l’eau.
3) Jetez le dans la terre. Un vrai Frakta a simplement besoin d’un coup d’eau pour être propre.
4) Pliez le. Vous êtes capable de le plier pour le mettre dans votre poche ? Alors c’est un vrai.
5) Regardez à l’intérieur. L’original a un tag IKEA.
6) Le prix. Seulement $0.99.

L’idée est simple et rebondit efficacement sur une actualité évidente. C’est bien qu’IKEA est pu rebondir dessus sans attendre que les internautes s’en charge à sa place. Personnellement, j’aime beaucoup le petit mode d’emploi du print pour reconnaitre un faux d’un vrai sac Frakta IKEA. La marque se moque ouvertement des codes du luxe qui consiste à faire la même chose pour identifier un vrai sac Louis Vuitton par exemple. Sauf que cette fois, c’est bien une grande marque de luxe qui copie un sac… moche/utilitaire.

Mais on pense bien que ce n’est pas anodin et que Balenciaga s’est fortement inspiré de ce sac iconique justement pour en faire parler. À cette heure-ci, ils doivent plus être entrain de se frotter les mains que de se mordre les doigts.

Source : Adweek