À l’occasion de la journée internationale de la biodiversité, le WWF France détourne Snapchat, le réseau social préféré de la génération Z, pour sensibiliser les 15-25 ans aux conséquences du dérèglement climatique sur la nature.

L’ONG cible la « Map Snapchat », une fonctionnalité de data ludique de la plateforme qui permet aux 19 millions d’utilisateurs de suivre en temps réel et partout dans le monde les “zones de chaleur”, c’est-à-dire les événements forts et tendances relayés par les utilisateurs. Pendant 24 heures, le WWF France détourne cette fonctionnalité : une série de snaps est générée pour créer une zone de chaleur anormale en Arctique. De quoi surprendre les utilisateurs qui verront une zone habituellement inactive de la carte devenir… chaude.

En cliquant sur cette zone, les utilisateurs Snapchat ont depuis ce matin la surprise de découvrir des vidéos éphémères les alertant du danger imminent du dérèglement climatique sur la nature et leur proposant des solutions à mettre en place à leur échelle.