Skittles, le bonbon officiel de la NFL, a décidé, pour la premiÚre fois depuis de nombreuses années, de ne pas participer au célÚbre rituel publicitaire du Super Bowl.

Cette annĂ©e, ce sera sans Skittles. En effet, la cĂ©lĂšbre marque de bonbon arc-en-ciel a annoncĂ©, dans une vidĂ©o publiĂ©e sur le web, vouloir crĂ©er une pub pour le Super Bowl, mais sans la diffuser lors de l’Ă©vĂšnement. Car cette publicitĂ© serait rĂ©servĂ©e Ă  une seule personne : un certain Marcos Menendez, jeune amĂ©ricain de 17 ans habitant Ă  Los Angeles.

« Mais pourquoi crĂ©er une publicitĂ© qui ne peut ĂȘtre visible que par une seule personne » me demanderez-vous. Si l’idĂ©e peut paraĂźtre saugrenue, elle relĂšve pourtant du gĂ©nie. Tout simplement car il faut dĂ©bourser une somme astronomique pour apparaĂźtre sur les petits Ă©crans lors du Super Bowl. Et avec ce stratagĂšme, Skittles suscite l’intĂ©rĂȘt autour de sa marque sans avoir Ă  payer le fameux cachet d’entrĂ© Ă  plusieurs millions de dollars. Et on sait que ce n’est pas forcĂ©ment Ă  la tĂ©lĂ©vision que les publicitĂ©s font le plus de bruit, il suffit de se remĂ©morer le coup de maĂźtre d’Oreo pendant la coupure de courant du stade en 2013.

Il faut Ă©galement savoir que la rĂ©action de Marcos Menendez, l’heureux Ă©lu, sera diffusĂ© en live sur Facebook pendant le Super Bowl. Il ne reste plus qu’Ă  espĂ©rer que la publicitĂ© sera diffusĂ©e aprĂšs l’Ă©vĂ©nement. Une idĂ©e maligne rĂ©alisĂ©e par l’agence DDB.