fbpx

Un parfum créé uniquement avec les déchets de la parfumerie 🌺

Visual_I_am_Trash_Paysage

Etat Libre d’Orange, Maison de parfums française fondée en 2006, s’est forgée dans l’audace et la qualité à travers des collaborations aux partis-pris créatifs inattendus.

L’originalité de ses senteurs se retrouve dans les noms sulfureux de ses créations tels que “Putain des Palaces”, “Fat Electrician” ou “Attaquer le soleil”. Parce que les déchets qui nous condamnent peuvent aussi nous sauver, Etat Libre d’Orange & Ogilvy Paris ont souhaité allier leur expertise luxe pour lancer une collaboration inédite autour du parfum “I am Trash, les Fleurs du déchet”.

L’ambition d’Etienne de Swardt, fondateur d’Etat Libre d’Orange est claire : “concevoir un parfum qui redonne du sens aux déchets et autres résidus de l’industrie du parfum et dire à tous, plus vite, plus fort, que du miasme peut rejaillir le beau et le bon. Nos déchets ont encore plein de sens à redistiller.”

Ce projet verra le jour à l’automne 2018. Et d’ici là, découvrez en avant-première le film teaser qui rend hommage à la renaissance de ces déchets.

“Les déchets ne sont généralement pas perçus comme de belles choses mais I am Trash, Les fleurs du déchet, rend hommage à la beauté de ce que des éléments déjà usagés peuvent révéler. L’extraordinaire peut naître des rebuts.” explique Emmanuel Ferry, Managing Director, Head of Branding & Advertising.

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés