fbpx

Comment vit-on le confinement lorsqu’on est un team créatif à Dubaï ?

Fer y Nico Memac Ogilvy

Pendant la période de confinement qui dure depuis maintenant presque 2 mois, nous avons voulu mieux comprendre les enjeux auxquels nous devons faire face dans nos métiers de créatif à travers une série d’interviews.

Pour le premier article, nous avons eu la chance d’interviewer Julien Scaglione, DGA chez Buzzman qui nous a raconté sa vision, notamment en terme de social media management. Nous avons ensuite eu le plaisir de poser nos questions à Dominique Castellano, Senior Planneur Stratégique chez DDB. Aujourd’hui, nous avons pu nous entretenir avec Fernando Montero et Nicolas Lopez, un team créatif basé chez Memac Ogilvy à Dubaï. Vous les connaissez certainement, nous avons déjà rapporté certaines de leurs idées sur Dans Ta Pub, notamment celle d’IKEA qui permettait d’acheter des meubles avec son temps de trajet ou dernièrement leur publicité Honda entièrement réalisée à la maison.

Hello Fernando et Nicolas ! Tout d’abord, est-ce que vous pouvez vous présenter rapidement ?

Nous sommes un duo créatif qui travaille à Memac Ogilvy, Dubaï. Nico est art director, et Fer le copywriter. Nous nous sommes rencontrés à Ogilvy Madrid il y a environ un an et demi, ou nous avons travaillé dans l’équipe créative dirigée par Pablo Cachón. Nicolás a travaillé auparavant chez Piso13, Publicis et Y&R à Uruguay et Fernando a débuté son travail chez McCANN Madrid, avant de rentrer dans l’équipe de Ogilvy Madrid.

Est-ce que vous pouvez nous raconter votre sentiment quand le confinement a commencé et comment vous vous êtes organisés pour continuer de travailler avec votre agence à Dubaï ?

Le début de la pandémie nous a attrapé en plein voyage à Amsterdam. Nous avons donc décidé de rester là-bas pour travailler puisque l’agence avait mis en place le télétravail. Nous continuons avec cette dynamique jusqu’à ce que tout soit résolu !

Dans ce type de crise, le budget alloué a la communication est souvent le premier à être coupé. Est-ce que vous avez ressenti une baisse de régime dans votre travail ?

Non, nous n’avons pas eu le sentiment qu’il y ait moins de briefs, au contraire. Les marques exigent un travail de très haut niveau. De plus, dans ces moments de crise il est très important de savoir mesurer la qualité de la communication, donc chaque brief représente beaucoup de travail en soi.

D’ailleurs, quel est votre point de vue par rapport aux communications sur la crise du Covid-19 ? Est-ce qu’il y a des exemples que vous avez aimé ou au contraire, détesté ?

En ce moment, nous ne pouvons pas dire quelles communications nous semblent moins bonnes. Nous aimons que les marques s’impliquent dans cette période difficile. Cela donne plus de valeur à la communication et au travail que nous faisons dans notre secteur. Personnellement, il y a deux idées qui nous ont particulièrement plu : celle de Burger King lorsqu’ils ont révélé les ingrédients de leurs hamburgers pour que les gens les fassent chez eux; et celle qui n’appartient à aucune agence, au sujet de respirateurs fabriqués avec des masques de plongée de la marque Décathlon.

Vous avez d’ailleurs lancé une nouvelle publicité pour Honda pendant cette période de confinement. Est-ce que vous pouvez nous en dire plus à ce propos ?

Nous avons reçu un briefing de la marque Honda parce qu’ils voulaient créer une conscience sociale sur le hashtag #StayHome. Nous avons tout de suite vu la possibilité de pouvoir faire une publicité de chez nous en utilisant des voitures en miniature. À partir de là, nous avons mis en commun les différents départements de l’agence pour pouvoir mettre en place l’idée.

Le film a été tourné dans la maison de notre producteur, Amin Soltani, qui l’a également réalisé.  Le DOP, nommé Umran Sheikh, vit dans le même bâtiment qu’Amin. Ils ont utilisé la caméra du bureau d’Ogilvy, une Sony A7riii, équipée de l’objectif macro d’Amin.

Ils utilisaient principalement la lumière naturelle, mais certaines prises de vue ont requis les lumières d’une lampe. Ils ont utilisé des livres pour créer l’illusion de bâtiments et ont filmé la voiture qui se déplaçait sous un canapé pour reproduire l’aspect d’un tunnel. Ils ont utilisé un hameçon et un fil de pêche pour déplacer la voiture miniature. La voiture elle-même appartenait au fils de notre client, qui l’a faite livrer au domicile d’Amin.

Merci pour vos réponses ! Une dernière chose, comment est-ce que vous envisagez la fin du confinement en tant que créatif ?

Nous pensons que la créativité convient toujours. Il faut faire preuve de beaucoup de sensibilité et respect envers les personnes les plus affectées. La créativité peut être façonnée à chaque instant. Sa correcte utilisation est notre responsabilité.

Merci Fernando et Nicolas

❤️ Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ❤️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Gabriel Teisson

Gabriel Teisson

Fondateur de Dans Ta Pub. Je scanne le web à la recherche de nouveaux usages créatifs et marketing 🕵️‍♂️
Recevez 30 outils pour
booster votre créativité
en vous abonnant à nos emails 👇
🎁 Cadeau 🎁
30 outils pour booster sa créativité
en vous abonnant à nos emails privés