Chaque année, une personne consomme environ 10 mètres carré de forêt pour sa simple consommation de papier. Un chiffre autour duquel WWF a voulu réagir.

En effet, la destruction des forêts devient de plus en plus alarmant, menaçant des espèces animales mais aussi plus de 900 millions de personnes d’ici quelques décennies (selon Wikipédia). Le bois est utilisé pour de nombreuses choses, mais ici c’est pour le papier que WWF a mené une opération d’Ambient Marketing en Inde, accompagné par l’agence Ogilvy.

La vidéo ci-dessous nous transporte dans ce qui s’apparente à un musée. L’ONG y a exposé du papier que l’on pourrait croire froissé, avec une phrase d’accroche sur chaque feuille. Au début, les visiteurs ne comprennent pas trop le but de cette action, jusqu’à ce que la lumière s’allume.
On découvre alors un spectacle d’ombres chinoises plutôt bluffantes qui nous a surpris lors du premier visionnage de la vidéo tant elles sont bien faites.

EST-CE CRÉDIBLE ?

Avec cette idée, WWF veut nous faire passer un message sérieux à travers un « tour de magie » qui nous a tous fasciné un jour. L’ONG veut montrer que derrière le papier se cache de grandes souffrances et notamment des espèces en voie de disparition. Un concept intelligent qui a le mérite de surprendre par sa réalisation mais qui nous laisse sur notre faim lorsqu’on pense à l’engagement suscité.

dans-ta-pub-wwf-ogilvy-inde-ombres-chinoises-papier-feuille-foret-sensibilisation

[mc4wp_form]