Les fausses pièces de rechanges automobiles sont un vrai fléau pour les constructeurs et les automobilistes. Si elles sont pas cher, elles sont de piètres qualités et représentent un gros manque à gagner pour les marques.

C’est pour cela que Volkswagen a décidé de lancer la campagne « I’m not a fake » avec Memac Ogilvy & Mather Dubai. Dans une série de 5 prints, on découvre donc des voitures Volkswagen découpées en plusieurs images. Sauf que l’une de ces images représente une pièce qui ne convient pas au reste de la voiture, et le but est de la « retrouver ».

Basé sur le principe des CAPTCHA qui consiste à vérifier si un internaute n’est pas un robot, Volkswagen entend ici nous inciter à bien faire attention lors d’achat de pièces de rechanges. Car ce n’est pas aussi facile qu’un simple CAPTCHA de faire la différence entre une vraie et une fausse pièce.