L’éditeur de jeu Ubisoft a imaginé, pour la sortie du jeu South Park « The Fractured but Whole (l’Annale du destin) » une nouvelle technologie… étrange.

South Park est un cartoon diffusé depuis 1997 qui met en scène les aventures de quatre enfants d’école primaire. Des phénomènes surnaturelles et surtout absurdes rythment leurs aventures, comme une attaque d’hamsters géants ou encore une invasion d’extraterrestres.

Pour promouvoir le nouveau jeux vidéo de la licence, le studio Ubisoft a imaginé le Nosuluft Rift, une parodie de l’Oculus Rift mais pour le nez. L’idée est de retranscrire les odeurs de pets du héros afin d’immerger le joueur dans l’univers loufoque de South Park. Ce qui est intéressant avec ce produit, c’est surtout son côté parodique, véritable ADN de South Park. En effet, la série s’amuse de l’actualité et de la pop culture dans ses épisodes, en parodiant des films cultes ou encore des politiques et des stars.

Cet object, imaginé par Productman (le laboratoire de création de produits de Buzzman) est un vrai produit testé en avant-première du 17 au 21 août à l’occasion de l’un des plus gros event de jeux vidéo au monde : la Gamescom à Cologne. 

« En plus d’une nouvelle façon de vivre l’expérience du jeu, le Nosulus Rift ouvre désormais la voie à un large champ d’opportunités en matière de réalité virtuelle et de divertissement dans de multiples domaines tels que le cinéma, le retail ou la télévision » François Phan, Directeur des Opérations de Productman.

dans-ta-pub-south-park-nosulus-rift-ubisoft-buzzman-1dans-ta-pub-south-park-nosulus-rift-ubisoft-buzzman-2