L’association S.O.S Amitié lance une vaste campagne mobile qui exploite la face cachée des vidéos Facebook pour révéler les souffrances des victimes.

Écouter attentivement, sans jugement et anonymement les 700 000 appels de détresse reçus par ses écoutants chaque année : c’est la mission que l’association assure depuis 1960. Cependant, dans un monde toujours plus connecté où les réseaux sociaux multiplient les occasions de communiquer, la solitude et le besoin d’écoute sembleraient presque être des notions obsolètes. Or le risque de se sentir isolé reste présent. C’est pourquoi, S.O.S Amitié rappelle que l’écoute est, plus que jamais, indispensable, et que la parole libère.

S.O.S Amitié est là pour écouter

Pour le concours « Hack For Good » orchestré par Facebook en partenariat avec Stratégies, c’est l’agence Buzzman qui remporte cette édition avec ces trois vidéos mobiles. Sous-titrées et en lecture automatique, ces 3 mini films peignent les portraits d’Hanna, Antoine et Henri, trois personnes à qui la vie semble sourire. Hanna est une sportive accomplie, Antoine un père aimant et Henri, un grand-père entouré… seulement en apparence. Car une fois la vidéo déployée en plein écran, leurs maux surgissent et nous prenons conscience de leur détresse.

Une campagne maligne qui hack l’utilisation classique des vidéos Facebook pour nous faire passer un message juste et réfléchi.