Depuis son lancement il y a deux semaines en Australie, Nouvelle-Zélande et États-Unis, le jeu Pokémon GO bat tous les records.

Comme ses prédécesseur sur console, Pokémon GO consiste en un concept très simple : attraper le plus de Pokémon possible. Sauf que cette fois les règles du jeu ont un peu changé : vous n’évoluez plus dans un monde virtuel, mais dans la réalité ! Lié à Google Maps, le jeu nous invite à parcourir les rues, les parcs et les monuments des villes pour y dénicher des Pokémon rares ou moins rares.  Et c’est ça qui fait l’impressionnante popularité et la fulgurante ascension du jeu sur l’App Store en seulement 2 semaines.

Quelques chiffres

  • 30 millions, c’est le nombre de téléchargements de l’application en seulement 2 semaines alors que le jeu n’est disponible que dans quelques pays !
  • 5000 dollars en 30 secondes, c’est ce que rapporte le jeu Pokémon GO.
  • 33 minutes, c’est le temps moyen passé par jour sur Pokémon GO. Il faut savoir que pour Facebook, le temps est de 22 minutes et 19 pour Snapchat.
  • 23 millions, c’est le nombre d’utilisateurs quotidiens sur Pokémon GO. Sur Candy Crush, il y a 21 millions de personnes qui y jouent quotidiennement, alors que le jeu est sorti en 2013.

Les opportunités pour les marques

Tout d’abord, il faut savoir que Pokémon GO est plus qu’un simple jeu à la mode. C’est une nouvelle manière de se déplacer, de découvrir une ville, de voyager, de rencontrer de gens, de se socialiser, de consommer aussi.

– Des PokéStop pour les marques

Dans le jeu, il existe des PokéStop, des sortes de checkpoints que les joueurs peuvent activer pour récupérer des équipements comme des Pokéballs, etc. Ils représentent généralement les éléments clefs d’un environnement, comme une peinture, une sculpture, un emblème, etc. Ils sont intéressants car le joueur doit se déplacer jusqu’à eux pour pouvoir les activer et récupérer de l’équipement. Évidemment, vous voyez le potentiel marketing qu’offrirait ce genre d’outil si il était disponible pour les marques.

Et justement, le patron de Niantic aurait confirmé que les marques pourront bientôt acheter leurs propres PokéStop. L’idée est évidemment d’attirer les joueurs dans les magasins ou de simplement les informer qu’il y a, par exemple, un Starbucks juste ici. Si jamais une telle opportunité devient disponible pour les marques, attendez-vous à voir beaucoup, beaucoup de nouveaux PokéStop à côté de chez vous.

– Des Leurres pour attirer les Pokémon et les joueurs

Les Modules Leurres, ce sont des petits objets dans le jeu que l’on peut fixer à des PokéStop pour augmenter les chances de voir apparaitre des Pokémon dans un rayon d’une vingtaine de mètres. L’idée ici pour la marque est d’acheter des Modules Leurres dans le jeu pour pouvoir les placer sur le PokéStop le plus proche de son magasin. Ainsi, les joueurs se rendront sur ce PokéStop pour attraper des Pokémon et avec un peu de chance, rentreront dans votre magasin.

– Des Pokémon directement dans les magasins

On a déjà vu des cas, notamment aux États-Unis, où les boutiques précisaient à l’entrée que les Pokémon à l’intérieur étaient réservés aux clients (dans les McDonald’s par exemple). L’idée serait, pour Niantic, de proposer aux marques de pouvoir placer un Pokémon plus ou moins rare (qui varie selon la facture évidemment) à l’intérieur du magasin. Je suis sûr qu’on verra apparaitre cette offre dans Pokémon GO.

– S’approprier le jeu sur les réseaux sociaux

Même si cette idée n’affecte pas directement le jeu comme les 3 premières, elle n’en reste pas moins importante, surtout parce que le jeu vient juste de sortir et que l’engouement est à son apogée. L’idée est de communiquer sur les réseaux sociaux en trouvant un angle pour lier Pokémon GO et sa marque. On le voit notamment avec des marques comme Interflora, Audi, Orange ou encore SNCF. Pourquoi ça marche ? Tout simplement parce que c’est une tendance qui parle à un très grand nombre de personne. Une tendance qu’il faut arriver à attraper et à adapter à sa marque.

– Des campagnes qui parlent de Pokémon GO

Avec un tel phénomène, les marques ne vont pas tarder à lancer de (fausses ?) campagnes pour adapter le message à Pokémon GO. On l’a vu notamment cette semaine avec une campagne ghost pour la WWF à découvrir ci-dessous.

dans-ta-pub-wwf-pokemon-go-catch-them-all-4