Depuis quelques semaines, on vous parle de la communication des marques à l’approche de Noël, ayant pour objectif de vous vendre leurs produits.

Cette fois-ci, ce n’est pas pour une publicité commerciale que nous vous écrivons cet article. Comme vous l’aurez remarqué avec ce titre qui a une forte connotation de sensibilisation, il s’agit d’une publicité pour sauver le cercle polaire. Et derrière tout ça, c’est Greenpeace qui nous divulgue ce message, avec un Père Noël en plutôt mauvais état et un spot filmé façon film d’horreur à la première personne (Cloverfield, Projet Blair Witch, etc…)

dans-ta-pub-pere-noel-publicité-greenpeace-sensibilisation-rechauffement-climatique-2

Dans le film, le Père Noël nous demande d’arrêter le réchauffement climatique (notamment en sollicitant les différents leaders nationaux) qui affecte grandement son travail au Pôle Nord. Le protagoniste poursuit en ajoutant que Noël peut être annulé, et que nous devons faire quelque chose pour sauver l’environnement avant qu’il ne soit trop tard (classique). Greenpeace a décidé de mettre en scène le Père Noël de façon très inhabituel. En effet, il est très rare de le voir dans cette situation, on aurait presque l’impression qu’il est fou et qu’il est dans une chambre d’asile.

dans-ta-pub-pere-noel-publicité-greenpeace-sensibilisation-rechauffement-climatique-1

Pour donner notre point de vue, la publicité utilise un peu (trop ?) l’effet de la carotte qu’on montre à l’âne pour le faire avancer. En effet, on nous montre que Noël va bientôt disparaitre, et qu’il faut faire quelque chose pour le réchauffement climatique. En gros, on se soucie de la planète uniquement parce qu’on va perdre Noël. Par contre on trouvera l’effet film d’horreur à la première personne plutôt sympa pour faire passer ce type message.

dans-ta-pub-partage-1