Le mercredi 11 juin s’est tenu comme tous les ans un évènement attendu dans le monde publicitaire français : le fameux magazine Stratégies a décerné son Grand Prix.

dans-ta-pub-grand-prix-stratégies-2014-résultat-3

Le Grand Prix de la Publicité 2014

Vous ne les aviez sûrement pas loupés : Les fruits et légumes moches d’Intermarché, par Marcel. Ce sont donc eux qui ont remportés, doublant « Le dernier carré de chocolat » de Buzzman, le Grand Prix de la Publicité 2014. Farid Mokart était le président du jury, et s’est tenu à la ligne, bien précise, qu’il avait fixé avec l’équipe du jury (constitué entre autres d’Altmann, Botbol, Diaz, Hervé, Xiberras ou encore Mohammed-Chérif).

Le choix de ce lauréat est très bien expliqué par Farid : [L’idée] est intéressante par rapport à la façon dont communiquent habituellement les distributeurs, elle est pertinente par rapport à la problématique du pouvoir d’achat et elle comporte aussi une dimension sociétale en revendiquant un mode de consommation moins cher, qui élimine des critères esthétiques et privilégie le produit plutôt que le packaging.

Rien de plus à dire sur cette excellente campagne après ça, si ce n’est qu’elle a été aussi très bien déclinée, avec de la soupe de légumes moches ou du jus de fruit moches pour prouver aux gens que le goût n’en est pas altéré. Economiquement c’est une réussite également : Des fruits et légumes 30% moins chers, et seulement 3000 euros dépensés en achat médias. L’ensemble du stock a été écoulé en quelques jours. Un vrai souffle d’air frais dans un monde où tout est calibré, sinon jeté. Une pratique qui paraît évidente sur un marché, mais qui ne l’est plus du tout dès qu’on passe dans un supermarché. Une idée tout à fait cohérente avec la signature d’Intermarché « Tous unis contre la vie chère ». Cette ambiance marché ramène un aspect humain aux supermarchés qui peuvent être si froid, bien trop rangés, les usines à consommer. On ne le diras jamais assez, les bonnes idées nous font avancer, et c’est encore mieux lorsqu’elles sont récompensées.Espérons que les autres enseignes de supermarchés suivent !

Le Grand Prix Stratégies Médias

Pour le Grand Prix Stratégies Médias 2014, c’est Coca-Cola qui remporte cette fois le prix avec la campagne des prénoms. Une idée venue d’Australie durant l’été 2011, et qui a grandie avec les mois. Commençant par 150 prénoms, passant rapidement à 250, puis 1000, c’est à partir du 1er juillet que vous pourrez commander votre bouteille personnalisée avec le prénom que vous voulez (oui oui, même toi Jean-Marcel). Vous connaissez le leitmotiv de Coca : Partagez du bonheur. Partagez un Coca !

La marque rouge a eu l’audace (et la notoriété qui le permet) de placer en tout petit leur logo pour laisser place au client. « Nous avons voulu donner un rôle actif au consommateur » déclare Céline Bouvier, directrice marketing de Coca-Cola France. Alors ils ont bousculés la chaîne de production pour cette idée. Mais ils se sont aussi positionnés comme une marque connectée en affichant des panneaux publicitaires dédiés aux tweets des consommateur à propos de l’opé. Coca-Cola possède une belle promesse, souvent bien illustré par des campagnes intelligentes (sauf parfois comme ici). Une belle idée de la part de l’agence Starcom qui a largement mérité son Grand Prix qu’elle ne va, pour le coup, partager avec personne !

Et cette année une nouveauté s’est intégrée à l’évènement : le Prix de l’annonceur de l’année. Et oui c’est important aussi, car pas de bonnes publicités sans bons annonceurs. Et c’est Mondelèz, groupe agroalimentaire, qui inaugure cette catégorie grâce à sa stratégie « transversale et multicatégorie » selon Stratégies. Le groupe possède des marques comme Milka, Côte d’or, Carambar, LU, Carte noire… des pointures qui se sont illustrés par leurs créativités, grâce à leur propriétaire.

dans-ta-pub-grand-prix-stratégies-2014-résultat-2

Merci au magazine Stratégies pour cet événement qui nous fait revoir le meilleur de la création publicitaire de l’année, qui nous rappel que les bonnes idées sont le coeur de cet incroyable univers. Et merci aussi à Jean-Michel Lhomme pour cette tribune très intéressante à propos du métier de publicitaire paru dans le dernier numéro du magazine disponible ici.