Vous connaissez très certainement la fonctionnalité Boomerang d’Instagram qui permet de créer des loops vidéos. Des répétitions divertissantes…

… mais pas que. En effet, en partenariat avec la The Michael J.Fox Foundation, Instagram a imaginé une campagne de soutien aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Vous aurez compris l’idée : faire croire aux utilisateurs du réseau social qu’il s’agit d’un Boomerang alors qu’il n’en est rien.

Ce sont les talentueux étudiants (encore) de la Miami Ad School qui sont à l’origine de cette idée. L’objectif principal de cette idée est de sensibiliser les millenials à cette maladie, découverte en 1817 et qui, 200 ans plus tard, n’a toujours pas de remède. Une idée maligne qui utilise les codes actuels pour parler intelligemment d’un sujet qui, malheureusement, intéresse très peu les jeunes.