Avouez le, nous avons tous en nous un petit penchant pour la destruction, c’est ce qui explique le succès de vidéos telles que Will it Blend !

Curiosité malsaine ou bien catharsis, la destruction ne nous laisse pas indifférent et a même tendance à nous fasciner. General Electric l’a bien compris et nous ouvre les portes de son centre de test avec son opération #SpringBreakIt.

Le concept

Le concept est simple, au lancement de la campagne, n’importe quel internaute pouvait suggérer à GE un objet à détruire grâce au hashtag #SpringBreakIt, les meilleures suggestions étaient soumises à diverses tortures (érosion, presse, fusion).

Tout y passe : pot en verre, tasse en céramique, balle de tennis et de baseball, montre, coquillage et même un canard en plastique. Une fois le « test » réalisé, la vidéo était ajoutée à la playlist Youtube spécialement crée pour l’occasion. Un Tumblr compilant les meilleurs tests a également été lancé.

Le message est simple : quand les ingénieurs de GE savent comment les matériaux fondent, se plient ou se brisent, ils peuvent fabriquer des machines qui résisteront à ces épreuves.

Une belle manière de capter l’attention du public et de communiquer sur un sujet peu sexy tout en démontrant son savoir faire et sa capacité d’innovation aux professionnels et prospects.

dans-ta-pub-general-electric-detruit-tout-youtube