Le Personal Branding est un moyen pour une personne de se mettre en avant, notamment dans le domaine professionnel.

Se promouvoir à la manière d’une marque

Il s’agit de prendre connaissance de sa personne, de ses qualités et défauts afin de montrer le meilleur de nous-mêmes. Il s’agit de se vendre. Cette pratique est très souvent utilisée dans le métier du coaching, pour aider les gens à mieux s’intégrer dans la vie active, à s’améliorer dans la vie professionnelle. Et le média pour relayer notre Personal Branding est généralement Internet et ses réseaux sociaux.

Car il faut savoir que :
– 48% des recruteurs regardent les sites personnels au moment d’engager une personne
– 78% d’entre eux cherchent votre nom sur google
– Les médias sociaux sont surveillés par 64% des recruteurs

Chaque acte est une pub de vous-même

Vous pouvez créer votre Personal Branding volontairement OU involontairement. En effet, l’objectif de communication peut être la promotion de sa personne, dans ce cas-là les réseaux sociaux tel que Viadeo, LinkedIn sont utilisés.

En revanche, le fait de publier sur Internet ce qui nous intéresse, donner des points de vue sur certaines matières etc… nous crée un Personal Branding sans forcément le vouloir. C’est comme se crée un positionnement en véhiculant tel ou tel valeur. Ce phénomène est observé sur les réseaux sociaux tel que Twitter, Facebook et autres, qui permet aux internautes de devenir des influenceurs, de promouvoir leurs idées, leurs caractères et donc de leurs personnes.

Steve Jobs et sa maîtrise du Personal Branding.

dans-ta-pub-etudes-sur-les-consommateurs-tendances-personal-branding-3

Le cas de Steve Jobs est très intéressant à étudier du point de vue de son personal branding qui est de toute évidence involontaire. À la base Steve Jobs est là pour nous vendre un produit, et au final il a vendu une nouvelle vision du monde. À tel point qu’on achetait plus un produit Apple mais un produit Steve Jobs.

Les risques d’un tel Personal Branding.

Le Personal Branding est une méthode, un concept, censé valoriser une personne et générer un bénéfice, mais le Personal Branding a aussi ses limites. Encore dans le cas de Steve Jobs, il était devenu l’icône de la marque Apple. Après son décès tragique, Apple a comme perdu son identité, sa sorte d’égérie qui a fait le succès de la marque.

Il faut savoir que le Personal Branding d’une personne pour valoriser son entreprise peut-être risqué car elle ne sera pas pérenne, personne n’est immortel. Les consommateurs qui voyaient Steve Jobs comme un être exceptionnel, et qui trouvaient donc la marque Apple exceptionnelle, ont été troublé par son décès et génèrent désormais une sorte de désintéressement de la marque, même si la plupart achète encore les produits.

La télé-réalité générateur de Personal Branding.

Je vous parlais des réseaux sociaux qui aidaient à valoriser son Personal Branding, mais le top du top reste la télé-réalité. Les individus sont observés chaque jours dans leur quotidien et se mettent à nue devant les caméras. Quel meilleur moyen de pouvoir véhiculer les valeurs que l’on prône ?
Certes, l’image relayée par les participants de ce genre d’émission n’est pas très positive, mais il faut avouer que ça marche très bien !
Nabilla en est le parfait exemple, la signature de son Personal Branding étant le « Nan mais allô », elle a su véhiculer l’image qu’elle souhaitait relayé et l’affirme en sortant un livre et une émission télé parcourant son quotidien.

Tout ça pour vous dire que :

Le Personal Branding n’est pas connu de tous, mais est pratiqué par quasiment toute la communauté. Dans un monde où il est de plus en plus difficile de se faire une place dans la société, le Personal Branding vous aide à vous trouver, à définir votre plus value dans un secteur d’activité donné ou dans une communauté. Elle définit votre identité personnelle, et surtout vous différencie des autres pour ne pas rentrer dans le moule.