Après avoir abordé le sujet de la Neknomination la semaine dernière, revenons aujourd’hui sur une tendance beaucoup plus pérenne : le Selfie.

Vous le savez sans doute déjà, le Selfie est une pratique qui consiste à se prendre en photo soit même avec son smartphone. Ce type de photo est devenu un phénomène mondial : tout le monde, y compris les stars et les politiques l’utilise.

Le dictionnaire britannique Oxford a même élu «selfie» mot de l’année 2013.
Je vous en parle aujourd’hui, même si cette tendance a commencé il y a déjà quelques temps, car elle est toujours d’actualité notamment grâce aux variantes des selfies que nous proposent les internautes et qui fait perdurer ce « style » photographique.

Quels sont ces dérivés ? Pourquoi existent-elles ? Quels sont les réactions face à cette pratique ?

Les selfies « normaux » sont toujours pratiqués mais font moins « la une » des réseaux sociaux. Pour marquer le coup, et donner un plus gros impact à leurs selfies (like facebook, retweet, like instagram…), les internautes proposent des mises en scènes.

Le Selfie SDF :

La plus récente des dérives est celle du Selfie SDF. Un concept innovant certes, mais très décevant dû à l’absence complète de moral. Ces photos sont généralement faites par des adolescents de 14-18 ans qui n’ont pas conscience de ce qu’endurent ces sans-abris.

Le besoin croissant de likes sur les réseaux sociaux est tel qu’il défi toutes valeurs morales. Une tendance énormément critiquée, surtout par les adultes et les jeunes normalement éduqués qui, eux, sont choqués de voir ça et qui souhaitent bien du malheur aux adeptes du selfie SDF.

Le Selfie «Duck Face» :

Le Duck Face un dérivé adopté principalement par les filles, ou les garçons efféminés. Il consiste à former sa bouche comme un cul de poule, pour donner un air plus sexy à la chose. Les selfies duck face s’accordent parfaitement avec la personne qui passait sa vie à prendre des photos devant son ordinateur, et qui maintenant le fait sur son smartphone.

Cette personne cherche la reconnaissance de sa beauté par les autres internautes, mais surtout pour elle. En effet, le fait de se prendre en photo de nombreuses fois, pour ne pas dire tout le temps, veut dire que l’on veut se prouver quelque chose. Ce n’est pas forcément du narcissisme, c’est plutôt un doute perpétuel sur sa beauté. Et le duck face, censé rendre la personne plus « sexy », l’aide à la rassurer de sa beauté.

Le Funeral Selfie :

Même si cette pratique est beaucoup moins courante, c’est le même problème que pour les selfies SDF, sauf que là c’est encore plus incompréhensible. Bien que je n’approuve pas le selfie SDF, on ne connait pas la personne. Mais faire un selfie tout sourire lors d’un enterrement d’un proche, il faut avoir un grain.

Ce désir de faire partager nos actualités dépasse l’entendement, un évènement censé être intime, familial, devient un évènement quasi-mondiale car même des inconnus peuvent voir la grand-mère morte derrière la « selfyier ». Un manque de respect total d’autant plus que des célébrités telles que Barack Obama l’ont fait.

tumblr_mvewmcBcRx1smbgw2o2_r1_500

dans-ta-pub-selfie-obama-funeral

Bientôt le Selfie avec le cadavre de son fils ?

Ça parait un peu gros pour voir un jour ce genre de pratique, mais il était important de relever la forte croissance des pratiques de plus en plus absurdes. La tendance du « selfie for like » va beaucoup trop loin et on trouvera bientôt normal de prendre un selfie avec un mec qu’on a tabassé…

Quelques exemples de publicités utilisant le selfie

Lire l’article de cette campagne :dans-ta-pub-cape-times-publicité-selfie-advertising-cape-times-lowe-2

dans-ta-pub-publicité-selfie-1

dans-ta-pub-publicité-selfie-2