dans-ta-pub-action-contre-la-faim-3minutes-campagne-publicité-2
Cette année, Action contre la Faim prend le contrepied avec un chiffre cette fois positif ! Car toutes les 3 minutes, ACF sauve un enfant de la faim.

Le constat

Ressentir la faim, la vraie. Celle qui retarde la croissance de l’enfant, entrave le développement intellectuel et peut conduire à la mort : cela paraît si lointain. On soutient  une association parce qu’on se sent proche de la cause. Comment alors se sentir proche d’une cause si éloignée et si répétée qu’elle semble perdue d’avance ?

C’est sur ce constat qu’ACF s’est adressée à Publicis Conseil avec comme ambition de renouveler les codes des communications humanitaires. Oublier les alarmes fatalistes, supprimer la distance : il fallait rapprocher la cause du public et donner une raison de s’impliquer.
Car non, la faim dans le monde n’est pas une fatalité : il existe aujourd’hui les moyens pour prévenir, dépister et soigner cette maladie.

La campagne

La campagne joue donc sur l’ambivalence de ces 3 minutes : un temps banal du quotidien en France, un temps exceptionnel pouvant sauver un enfant.

Afin d’être au plus proche du vécu de chaque, la campagne « 3 minutes » est contextualisée en fonction des supports et médias. Le plan média est articulé autour :

[list style= »square »][list_item]D’annonces TV avec 2 spots de 30 secondes. Embarqué dans le quotidien de monsieur tout le monde, on observe des moments volés. L’attente à un arrêt de bus, la préparation d’un café : 3 minutes banales mises en perspective avec le message d’Action contre la Faim.[/list_item][list_item]Un affichage en Ile de France à partir du 28 octobre. Comme un clin d’œil au passant, chaque affiche est adaptée à son emplacement (Ex. en gare : « en 3 minutes on peut attendre son train »)[/list_item][list_item]Un dispositif digital avec des bannières web à partir du 28 octobre.[/list_item][/list]

Quelques chiffres

[list style= »square »][list_item]Près de 34 692 340 enfants de moins de 5 ans sont atteints de malnutrition aigüe sévère selon le dernier rapport de l’UNICEF. (2012)[/list_item][list_item]192 814 enfants de moins de 5 ans ont été pris en charge dans les centres nutritionnels thérapeutiques soutenus par Action contre la Faim. (2012)[/list_item][list_item]842 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit une baisse de 156 millions depuis 1990. (2013)[/list_item][list_item]La malnutrition provoque la mort de 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année, soit près de 45% des décès. (2013)[/list_item][/list]

dans-ta-pub-partage-1