Construire une carrière, c’est quelque chose qui peut prendre des dizaines d’années. La détruire en revanche peut prendre quelques jours.

Et il existe des tonnes et des tonnes de manière de ruiner sa carrière si vous n’êtes pas prudent. Et ce n’est pas une question de mal faire son travail. Des personnes qui vont exceller dans ce qu’ils font peuvent, petit à petit, se retrouver dans une impasse car il y a plusieurs facteurs qu’ils n’ont pas pris en compte.

Dans cet article, je ne vais pas parler des personnes qui font des fautes graves et qui se retrouvent renvoyés. Tout simplement car c’est évident qu’en critiquant ouvertement son entreprise dans un article de presse ou devant son boss, on risque fortement de se trouver sur la paille. Non, ici nous allons voir comment on se détruit soi-même, et subtilement en plus.

1. Trop promettre et et ne pas livrer

J’ai mis ce point en numéro 1 car c’est, pour moi, la chose qui détruira le plus facilement votre carrière. Passer son temps à dire « Ok je m’en occupe », « Je t’envoie ça tout de suite », « Je te livre ça demain », et finalement ne pas le faire et la pire chose qui puisse arriver sur le long terme. Si vous ne pouvez pas faire ce qu’on vous demande, dîtes le. Si vous avez besoin de plus de temps, dîtes le. Mais arrêtez de dire que c’est ok pour qu’on soit ensuite obligé de vous courir après pour rendre les livrables.

Si vous pensez passer pour quelqu’un ayant de la bonne volonté, au bout d’un moment, vous passerez surtout pour quelqu’un de mal organisé qui n’arrive pas à faire son travail.

2. Se contenter de ce que l’on a

Cela fait combien de temps que vous n’avez pas fait quelque chose de proactif dans votre travail ou que vous n’avez pas networké ? Si vous n’arrivez même pas à vous rappeler de la dernière fois, alors c’est que vous vous reposez sur vos lauriers. Et se reposer sur ces lauriers dans une carrière, c’est évidement le meilleur moyen de la tuer.

Le monde est en perpétuel évolution, surtout dans nos métiers, et il est vitale de s’adapter et de toujours avoir un temps d’avance. Si vous perdez votre faculté à procréer et à montrer votre dynamise, vous pouvez être sûr que vous ne progresserez pas dans votre carrière et que vous restez exactement la où vous êtes. De quoi tuer sa carrière, donc.

3. Avoir peur du changement

Avoir peur du changement fera de vous un vieux avant l’heure. Tout simplement car le monde change constamment et que le changement est inévitable. Lutter contre le changement vous ferra simplement rater le train, tandis que les autres eux, seront bien dans le wagon. Pour ne pas tuer votre carrière, apprenez à changer. Et vous n’avez pas besoin d’aimer le changement, mais vous avez besoin d’apprendre à vous adapter et de ne plus le craindre.

4. Avoir un ego surdimensionné

Le succès, c’est bien. Mais la modestie, c’est encore mieux. Car oui, si on peut parfois se permettre de se la raconter quand on vient de gagner quelque chose, il ne faut pas oublier que la réussite est quelque chose qui se travaille sur de nombreuses années. Ce n’est pas quelque chose qui est acquis.

Avoir un gros ego vous empêchera déjà d’être apprécié par vos pairs, mais en plus, ils se réjouiront de vous voir échouer. Et ça, évidemment, c’est la première chose que vous voulez éviter si vous voulez réussir votre carrière.

5. Oublier de rêver

C’est souvent ce qui tue une carrière car on se concentre trop sur son travail quotidien qu’on en oublie de rêver. Si votre rêve est de devenir responsable de votre service, arrêtez de vous focaliser constamment sur vos petites tâches quotidiennes. Relevez la tête, et regardez ce qu’il faudrait que vous fassiez pour progresser et accéder à ce poste. Cela demandera évidemment du travail en plus, mais, croyez moi, vous y arriverez si vous vous en donnez les moyens.

6. Être négatif

Évident mais nécessaire. Qui a envie de bosser avec quelqu’un de négatif qui voit du noir partout ?

7. Avoir un coefficient émotionnel faible

Si vous pensez qu’il suffit de bien travailler pour réussir sa carrière, vous vous trompez. La relation avec les autres fait au moins 50 voir 60% de votre réussite. Tous les petits gestes auxquels vous ne pensez pas mais qui irritent vos collègues, comme couper la parole, prendre de la place, ne pas s’exprimer, faire des poker face toute la journée, etc. Tout ça sont des facteurs qui vont entraver votre réussite.

8. Faire le lèche cul

Ça ne devrait pas vous étonner, mais faire le lèche cul auprès de votre bosse ne vous fera pas évoluer dans votre carrière. Au contraire. Pour une simple et bonne raison que vous placer en tant que lèche botte n’a rien de gratifiant pour vous et dans aucune relation humaine qui puisse exister. Essayez plutôt de construire une relation basée sur le respect avec votre boss.

C’est simple : flatter votre boss ne fera que gonfler son égo, mais ne changera pas le regard qu’il a sur vous. Soyez authentique, soyez vrai, il vous appréciera pour ça.