Dans sa dernière activation réalisée par l’agence David du groupe WPP, Burger King a mis une nouvelle fois au défi ses fans de Whopper.

Je ne vous apprend rien si je vous dis que BK adore faire tourner en bourrique ses fans en échange de burger. Il y avait par exemple cette campagne qui nous demandait de supprimer 10 amis de notre Facebook en échange d’un Whopper. Et on a une nouvelle preuve aujourd’hui de la diablerie de BK avec cette campagne #WhopperSeverance.

L’idée est simple, vous l’aurez lu dans le titre : un Whopper offert aux 2500 premières personnes qui annonceront publiquement, sur LinkedIn, qu’ils se sont fait virer. Pourquoi, car virer en anglais se dit « fired », qui veut aussi dire brulé, grillé. Et on le sait, Burger King revendique depuis toujours que ses burgers sont grillés à la flamme. Un jeu de mot habile qui n’a pas échappé à la marque.

La marque a annoncé que les 2500 premières personnes ayant partagé leur message de licenciement sur LinkedIn avec #WhopperSeverance recevront une carte cadeau pour un Whopper Gratuit. Une idée maligne qui permet également d’engagement les utilisateurs sur les réseaux sociaux en plus de renforcer la plateforme de la marque.