Ils sont partout autour de vous, vous croyez les connaitre, et pourtant ils sont bien décidés à ne pas se laisser distancer.

Accrochés à leurs smartphones (80% d’entre eux en possèdent un, ils passent plus de 14h sur les réseaux sociaux par semaine), nos chers ados se sont créés leur propre zone d’expression, codifiée et bien loin de notre consommation du social media. Si la course contre la « olditude » est en marche depuis quelques années, il est nécessaire de poursuivre nos efforts pour communiquer efficacement auprès de cette cible (12-17).

Qui sont-ils ?

Pendant quatre mois, les équipes de BETC Digital se sont immergées dans le quotidien des adolescents pour comprendre leurs usages des réseaux sociaux. Elles ont compilé un certain nombre de découvertes particulièrement détonantes. Entre un détournement de Snapchat, les vrais et faux comptes Instagram, la dictature du like et la joie du commentaire, les 12-17 créent leurs codes sans suivre les directions données par les réseaux eux-mêmes. Ils réinventent les langages, redéfinissent les coutumes et surtout créent la tendance.

🙈 🙉 🙊 🙈 🙉 🙊 🙈 🙉 🙊 🙈 🙉 🙊 🙈 🙉 🙊

Pour eux, les réseaux sociaux (qu’ils ne nomment pas tels quels), sont juste une version digitale de leur cour de récré, où seule une vision prime : celle de « l’amitié » qu’ils évaluent à l’aide de likes et de flammes. Ils raisonnent en cercles fermés avec leurs BFF et filtrent naturellement les contenus publicitaires. Ils sont très conscients des enjeux de protection de leur vie privée, même s’ils jouent avec leur image d’un compte à l’autre.

Lancement de BETC Teens

Une cible aussi surprenante et créative mérite une attention particulière mais surtout un traitement spécifique. Tel est le point de départ du projet #BETCTeens, une structure dédiée aux 12-17 portée par Olivier Vigneaux, Sébastien Houdusse et Fabien Le Roux. Études, Focus groupe, Beta test, parcours, teendols composent l’offre BETC Teens afin d’accompagner les annonceurs sur ce terrain aussi nouveau qu’incontournable.

Une nouvelle structure qui vient renforcer l’importance de bien comprendre les enjeux et les usages de cette cible. Cible que les marques vont devoir accompagner dès leur plus jeune âge pour espérer les habituer à leurs produits.