Une publicité poignante pour réduire le nombre de morts à cause des armes à feu est apparue sur le web, lancée par l’association américaine « States United to Prevent Gun Violence ».

dans-ta-pub-armes-association-sensibilisation-feu-monstre-placard-1

Les armes à feu sont responsables d’environ 30 000 décès chaque année aux États-Unis et 1,5 millions d’enfants vivent avec sans précautions. Le permis de port d’arme reste encore aujourd’hui un débat sociétal largement controversé. Pas de neutralité à ce sujet : il y a les pros et les antis, et impossible pour les uns de faire entendre raison aux autres.

Aucune étude ne permet de prouver à ce jour que la légalisation du port d’arme va de pair avec une baisse du taux de criminalité. Et lorsque certaines associations s’attaquent à cette liberté, la bataille fait rage. Hors de question de priver les citoyens de leurs bijoux métalliques ou plastiques !

Le but de cette publicité online « The monster is real » n’est pas de remettre en cause ce droit, mais de prévenir des dangers d’une arme à feu. Elles sont trop souvent laissées à la portée des enfants et pire encore : la plupart sont déverrouillées et chargées, autrement dit, prêtes à tirer. Pourtant, il suffirait pour commencer, de communiquer plus souvent sur quelques règles de base afin de limiter les accidents.

C’est l’agence Grey de New York qui est à l’origine de la campagne, dirigée par Yves Geleyn, créateur du magnifique spot télé « The Bear and the Hare » le Noël dernier pour le magasin  John Lewis. Mais cette fois, l’histoire termine mal. L’intensité des émotions suscitées par la vidéo est à la mesure de la puissance des images, avec des dessins simplistes et enfantins. La mélodie triste et mélancolique étaye le message que souhaite véhiculer l’association.

Les avis négatifs ont déjà bien fleuri sur la toile à l’égard de la vidéo, clamant qu’un tel scénario est irréaliste. Alors que la National Rifle Association (NRA), pro-armes, prétend qu’un enfant américain a un risque sur un million de mourir d’un coup de feu accidentel, d’autres études dévoilent d’autres chiffres.

Alors qui croire ?

dans-ta-pub-armes-association-sensibilisation-feu-monstre-placard-2

dans-ta-pub-armes-association-sensibilisation-feu-monstre-placard-4

dans-ta-pub-armes-association-sensibilisation-feu-monstre-placard-3