Vous vous souvenez de l’époque où les applications n’existaient pas ? Pour Apple, ce monde est révolu et nous prouve l’enfer que ce serait sans elles.

Pourtant, le monde n’était pas si nul que ça avant. On devait juste noter nos notes sur un cahier avec un stylo, avoir une carte pour se déplacer, rencontrer son/sa futur-e homme/femme au boulot ou par le biais de ses amis. On devait aussi prendre de quoi s’occuper dans les transports ou imprimer ses photos chez le développeur. Effectivement, c’était vivable mais… beaucoup, beaucoup moins pratique.

Et si, du jour au lendemain, toutes ces applications que nous utilisons depuis des années venaient à disparaitre ? Apple a imaginait ce monde dans un film de 3 minutes qui raconte l’histoire d’une nouvelle recrue embauchée dans la salle des serveurs. Ce dernier va faire une bourde qui va changer à jamais la face du monde !

Ce post, lancé à l’occasion de la World Wide Developers Conference (WWDC) a pour but de gonfler, un peu, l’égo des développeurs. En effet, à la fin du spot, ces derniers sont invités à continuer de créer des apps car, je cite, le « monde dépend d’eux ». Mais, en parallèle, ce film nous montre aussi à quel point nous sommes devenu accro à ces applications. Bien entendu, c’est largement exagéré, mais l’idée est là et personne ne pourra dire le contraire.

Un film humoristique qui montre une image de la marque bien différente de celle qu’on a pu connaitre notamment dans le célèbre spot 1984. Différente dans la forme oui, mais pas dans le fond. Car si le ton est moins grave, il n’en reste pas moins qu’après avoir conquis le monde, Apple nous montre qu’aujourd’hui, il dépend de lui (et des développeurs).