La torture est encore largement répandue dans le monde malgré le fait qu’elle soit passée sous silence. Heureusement, il existe des associations pour communiquer.

Amnesty International Belgique, l’ONG qui lutte contre les violations de tous les droits humains, met en scène des images dérangeantes, entre cocards et hématomes, pour sensibiliser le grand public. Le but de la campagne est expliqué sur le compte Facebook officiel de l’organisme, pour répondre à une internaute :

« Le but de cette campagne était simplement de faire dire à des personnalités des phrases qu’ils, on peut le supposer, ne diraient pas ou qui vont à l’encontre de ce qu’ils pourraient penser : sans porter aucun jugement sur le Dalaï Lama ou sur la phrase de Jacques Ségéla, nous mettons en lumière la dissonance entre les deux. Et cette dissonance n’est obtenue que sous la torture, car « Torturez un homme, et il vous racontera n’importe quoi. C’est tout. »

Ainsi, Photoshop a roué de coups Iggy Pop, le Dalaï Lama ainsi que Karl Lagerfled pour dénoncer l’horreur de la torture : flagellation, brûlures de cigarettes, suffocation, injection de produits toxiques, perforation des articulations et bien d’autres méthodes inhumaines… La campagne lancée le mardi 17 juin en Belgique par l’agence Air devrait durer 2 ans.

dans-ta-pub-amnesty-international-iggy-pop-karl-dalai-lama-2014-1

dans-ta-pub-amnesty-international-iggy-pop-karl-dalai-lama-2014-2

dans-ta-pub-amnesty-international-iggy-pop-karl-dalai-lama-2014-3