En milieu professionnel, le brainstorming est le meilleur moyen de dénicher des idées. Aujourd’hui nous allons voir comment être efficace avec 30 astuces.

Tout d’abord, il faut savoir qu’un bon brainstorming ne réside pas dans sa qualité mais dans la quantité. Le but est de dénicher le plus d’idées possible et de faire le tri après, une fois ces idées posées sur le papier. Pour vous aider dans votre quête de LA fameuse idée, découvrez ci-dessous 30 astuces à utiliser pour votre prochaine session de brainstorming. Attention, certaines astuces peuvent être farfelues, mais je vous invite quand même à les essayer.

1. Le voyage dans le temps

Après avoir défini vos objectifs et la situation de votre problème, imaginez vous et votre équipe travailler sur le projet à une époque différente. Comment votre problème sera résolu dans 100 ans ou il y a 1000 ans ?

2. La téléportation

Après le temps, vous pouvez gérer l’espace. Imaginez votre projet dans un lieux ou un pays différents.

3. Changer les informations

Changez le sexe, l’âge, la nationalité, le niveau social, le quotient intellectuel et émotionnel de votre cible.

4. Changer les rôles

Mettez vous à la place de votre pire ennemi, de votre mère, de votre ancien professeur d’histoire ou d’un employé. Vous pourrez imaginer de nouveaux scénarios avec un « Si j’étais ma mère, je ferais… ».

5. Jouer avec une icône

Prenez par exemple Obama, Einstein, Zlatan Ibrahimović ou même Jesus. Imaginez ensuite comment ce personnage aurait réagi à votre projet/problème.

6. Être un super-héros

Imaginez comment Superman, Batman ou Wonderwoman aurait résolu votre problème. Comment auraient-ils procédé ? Quels pouvoirs auraient-ils utilisé pour le résoudre ?

7. Combler un écart

Prenez une feuille et placez un point A et un point B. Utilisez ensuite le point A comme problème d’origine et le point B comme destination finale. Comment allez-vous relier les deux points ? Inscrivez les solutions entre ces deux points.

8. Penser comme un groupe

Un bon brainstorming se fait évidemment en groupe, mais avec un bon groupe. Laissez le temps à chacun de s’exprimer en donnant un temps de parole par exemple.

9. Faire un Mind Mapping

Écrivez le plus d’idées possible et hiérarchisez les : mettez les idées principales au centre et utilisez des branches pour faire graviter les idées qui en découlent.

10. Connaitre « L’effet Medici »

Prenez différents objectifs et essayez d’identifier une solution commune. Pour vous donner un exemple, un musicien qui aimerait percer dans son milieu va analyser de célèbres peintres, professeurs ou entrepreneurs  pour voir si il y a un dénominateur commun à leur réussite.

11. Faire un SWOT

Faire un tableau « Forces / Faiblesses » qui va jouer sur l’aspect interne de votre problématique. Faites ensuite un tableau « Opportunités / Menaces » qui va lui jouer sur l’aspect externe.

12. Faire tourner les idées

Écrivez vous et votre équipe vos idées sur une feuille de papier. Après quelques minutes, faites tourner les feuilles. Écrivez à présent vos idées en dessous de la feuille que vous venez de recevoir. Les idées précédemment écrites devraient vous aider à en trouver de nouvelles.

13. Appliquer la méthode Trigger

Éliminez les idées les unes après les autres et gardez la meilleure. Prenez ensuite cette idée et recommencez jusqu’à trouver la meilleure solution.

14. Utiliser des variables

Si votre objectif est de ramener X nombre de visiteurs sur votre site, identifiez l’âge, le sexe, la situation professionnelle de votre cible et trouvez des solutions pour chacune de ces variables.

15. Travailler sur les niches

Prenez les variables que vous avez récupéré ci-dessus et rajoutez les niches dans lesquelles votre problème ce situe.

16. Jouer l’avocat du diable

Par exemple, si vous souhaitez créer un CV original pour votre prochain stage, vous pouvez vous demander pourquoi faire un CV en ligne ? Pourquoi envoyer une lettre de motivation ? Pourquoi ne pas envoyer directement vos créations plutôt que de les mettre en ligne ? Etc.

17. Faire des hypothèses

Prenez les objectifs que vous vous êtes fixés et faites en des hypothèses. Maintenant vous allez modifier ces hypothèses pour voir vos objectifs sous un autre angle. Vous n’avez pas compris ? Voici un exemple :
Votre objectif est d’augmenter le nombre de vente de votre dernier livre. Votre hypothèse est que les gens qui achetent ce livre l’achètent pour eux. Maintenant vous allez modifier votre hypothèse comme ceci : les gens achetent votre livre car ils veulent l’offrir à quelqu’un. Cette nouvelle hypothèse devrait vous ouvrir des portes pour votre brainstorming.

18. Essayer un autre chemin

Si tout le monde va dans la même direction, pourquoi ne pas essayer d’aller dans une direction différente ?

19. Eliminer les contradictions

Réfléchissez aux contradictions qui peuvent affecter vos objectifs. Par exemple, si vous voulez générer plus d’argent avec votre site, notamment avec de l’habillage mais que ce dernier fait fuir les visiteurs, alors c’est une contradiction.

20. Être irréaliste

Comment se passerait votre brainstorming si vous aviez de l’argent en illimité, des ressources humaines et de temps infini ?

21. Analyser les motivations

Quelles sont les motivations qui font la force de vos objectifs et, au contraire, quelles sont celles qui les desserrent ? Faites en sorte de booster les premières et de réduire les deuxièmes.

22. Exagérer

Essayez de multiplier vos objectifs par 100 et d’ensuite les diviser par 1000. Analysez ensuite les possibilités dans ces 2 cas de figures.

23. Être aléatoire

Prenez un mot aléatoire que vous avez vu à la télévision ou dans un magazine et essayez de l’incorporer à votre situation.

24. Écrire 101 idées

Écrivez 101 idées en rapport avec votre projet. Ne vous arrêtez pas, ne vous restreignez pas, écrivez simplement ce qui vous passe par la tête. Quand vous aurez fini, faites le tri. Votre solution sera dans ces 101 idées.

25. Rebondir

Un brainstorming est avant tout fait pour rebondir sur les paroles et les idées des autres. N’imposez pas des idées ou ne vous en faites pas imposer. Rebondissez.

26. Le temps est important

Choisissez bien votre plage horaire pour un brainstorming. Concertez-vous avec votre équipe pour définir une heure où la majorité des gens se sentent à l’aise pour réfléchir.

27. Benchmarker

Ce mot barbare est pourtant la clef de la créativité. Si vous réfléchissez à une couverture pour votre livre, ne regardez pas ce que les autres auteurs proposent. Inspirez-vous plutôt des objets, lieux ou pensées pour trouver l’inspiration.

28. Être totalement transparent

Toutes les personnes présentent dans le brainstorming doivent avoir le même niveau de connaissance concernant l’avancement du projet.

29. Back to basics

Pour votre brainstorming, bannissez les ordinateurs et les smartphones de la pièce. À la place, utilisez des stylos, papiers, de la peinture, des tableaux enfin bref, tout ce qui peut-être manuel.

30. Lister les mauvaises idées

Pour ce dernier point, je vous invite à également noter les mauvaises idées et de ne pas directement les jeter à la poubelle. Elles pourront vous permettre de rebondir, cette fois-ci, sur de bonnes idées.

dans-ta-pub-idea-brainstorming-pen-bubbleSource : Infographie Creative Market